cet impôt pourrait bien être étendu à TOUS les Français !


Avec la suppression progressive de la taxe d’habitation, la redevance TV reste en place et pourrait même concerner tous les Français ! Le gouvernement réfléchit activement à faire payer les ménages qui ne possèdent pas de télévision. Explications.

>>> À lire aussi : La redevance TV : des députés font une nouvelle proposition qui va révolter beaucoup de Français !

La redevance TV pour tous ?

La disparition de la taxe d’habitation est une excellente nouvelle, mais entraîne une mauvaise nouvelle dans son sillage. En effet, les foyers qui ne possèdent pas de télévision pourraient très bientôt être contraints de payer de la redevance TV… Cette idée pourtant très étonnante, est largement soutenue par la majorité LREM, dont Bruno Studer. Le président de la commission des affaires culturelles et de l’éducation à l’Assemblée Nationale est chargé de la refonte de la contribution à l’audiovisuel public.

Cet impôt rapporte environ 3 milliards d’euros par an, mais Roselyne Bachelot et Olivier Dussopt insistent pour le réformer entièrement afin qu’il entre en vigueur en 2023. L’objectif est de l’inclure dans le projet de loi de finances à l’automne 2021 pour rapidement le mettre en place.

>>> À lire aussi : Impôts : attention à ces changements qui pourraient vous coûter cher !

Quelles sont les modalités de la redevance TV

Bruno Studer justifie cette proposition à Capital : “Aujourd’hui tout le monde consomme des contenus de l’audiovisuel public, que ce soit la télévision ou la radio, et cela passe par tous les nouveaux supports : les ordinateurs, les tablettes, les smartphones ou encore les assistants vocaux”. Dans un texte dévoilé dans la première partie du projet de loi de finances (retiré par la suite), on pouvait découvrir les modalités de la réforme.

Prélevée en même temps que la taxe d’habitation, la redevance TV coûte 138 € en métropole et 88 € dans les territoires ultramarins. Si tous les Français deviennent redevables de cet impôt, le montant baisserait pour atteindre respectivement 100 € et 64 €. Bien entendu, des exonérations seront mises en place pour certains contribuables et des entreprises pourraient également être redevables.

>>> À lire aussi : Calendrier des impôts : à quoi faut-il s’attendre jusqu’à la fin de l’année ?

Publié par Justine le 06 Nov 2020



Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.