cette visite officielle largement moquée sur la toile !


Eric Dupond-Moretti était en piste à l’école nationale de l’administration pénitentiaire. Le ministre est apparu très mal à l’aise lors d’une séance photo.

Eric Dupond-Moretti, fraichement élu au ministère de la Justice en juillet dernier, doit encore apprivoiser ses fonctions politiques. Trois mois après sa nomination au gouvernement, les caméras de France 3 ont suivi le ministre lors de sa visite à l’école nationale de l’administration pénitentiaire à Agen. Mais il n’est pas encore habitué aux codes formels de la politique. Dès son arrivée, il a du saluer individuellement la quinzaine d’élus locaux et officiels présents.

Eric Dupond-Moretti apprend encore à être ministre

Une fois entré dans l’école et après avoir passé en revue les élèves de la nouvelle promotion, le garde des Sceaux a du se tenir prêt pour la photo solennelle aux côtés des futurs fonctionnaires. Mais Eric Dupond-Moretti n’avait pas l’air très à l’aise. L’ancien avocat  ne semble pas savoir où positionner ses mains. Il tente même de reproduire la posture impeccable du directeur de l’école. “C’est costaud monsieur le directeur, il tient en place” , lance-t-il avec un rire très gêné. Une scène qui ne ressemble pas à celui qui n’a pas sa langue dans sa poche.

Eric Dupond-Moretti rejetait la politique 

Si Eric Dupond-Moretti tente de s’acclimater avec ses nouvelles fonctions, il n’aurait jamais imaginé avoir cette responsabilité. En 2018, il avait bien fait savoir que la politique ne l’intéressait pas, et encore moins l’idée de devenir garde des Sceaux. “D’abord, personne ne me le proposera ! Ce serait un bordel ! Personne n’aurait jamais l’idée sotte, totalement saugrenue, incongrue, invraisemblable de me proposer ça. Et moi, je n’accepterai jamais un truc pareil” avait-il fait savoir. Comme quoi, il ne faut jamais dire jamais.

“Vous m’avez dit que j’étais devenu un homme politique. Je ne sais pas si c’est vrai mais en tout cas j’essaye de le devenir et donc je l’assume. Moi qui découvre ça, je peux vous dire que ce n’est pas déshonorant d’être un politique. C’est mettre au service du pays ce que l’on pense”, a t-il expliqué plus récemment aux caméras de France Télévisions.

A lire aussi: Eric Dupond-Moretti : départ trois mois à peine après sa prise de fonction

Publié par Elisa le 15 Nov 2020



Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.