Chadwick Boseman érigé en statue à la place d’un confédéré?


VALERIE MACON via Getty Images

Suite au décès de Chadwick Boseman ce vendredi 28 août, une pétition veut lui ériger un monument dans sa ville natale. 

HOMMAGE – Acteur star du film Marvel “Black Panther”, Chadwick Boseman, est mort vendredi dernier, après une bataille secrète de quatre ans contre un cancer du côlon. Suite à son décès, une pétition a été lancée sur Change.org, demandant à la ville d’Anderson, en Caroline du Sud, et aux législateurs de l’État de retirer la statue confédérée de la ville et de la remplacer par un monument à la mémoire du défunt.

La statue actuelle, dédiée aux vétérans confédérés, est une représentation du major William Wirt Humphreys, rédacteur en chef d’un journal local et partisan de l’esclavage qui a combattu pendant la guerre civile.

Le visage de l’égalité

La pétition a déjà été signée par plus de 8000 personnes. Une pétition similaire adressée au maire d’Anderson, Terence Roberts, a été signée par plus de 2000 personnes.

DeAndre Weaver, l’auteur de la pétition qui a réuni le plus de signatures, a déclaré que Chadwick Boseman “a passé sa vie à élever les histoires des Noirs américains, qu’elles soient réelles ou fictives” et qu’il était donc un successeur approprié au monument controversé. Il a rappelé que l’acteur avait loué un cinéma à Anderson pour y diffuser gratuitement “Black Panther” après sa sortie “afin que les jeunes garçons et filles puissent être inspirés par le film sans la contrainte financière”.

“Son héritage était celui de l’excellence et de l’égalité”, écrit DeAndre Weaver. “Ses concitoyens devraient voir tous les jours un visage qui considère tous les gens comme égaux.”

L’autre pétition, rédigée par un utilisateur anonyme s’identifiant comme un citoyen d’Anderson, affirme que Chadwick Boseman était une “véritable légende locale” qui a brisé des barrières pour les Noirs avec ses interprétations de leaders noirs pionniers, dont le premier juge noir de la Cour suprême Thurgood Marshall, le chanteur James Brown et le joueur de baseball Jackie Robinson.

“Il est tout à fait naturel que sa ville natale honore ce qu’il a fait”, affirme la pétition. “Il n’y a pas besoin de controverse politique dans cette décision.”

La statue confédérée exposée au musée

La pétition suggère également que l’ancienne statue soit exposée au musée du comté d’Anderson, accompagnée d’une description de son histoire et de son contexte sans honorer les idéaux de la Confédération. “Nous devons commémorer les personnes qui contribuent à la société, et non celles qui ont voulu la contrôler et l’opprimer”, a écrit l’une des signataires, Jennifer Baughman.

“Un homme qui a apporté une meilleure compréhension et une meilleure représentation à une population mal desservie mérite certainement une place dans sa ville natale plus qu’un traître qui a soutenu l’asservissement de cette même population”, écrit David Hitchcock, une autre personne qui a signé la pétition.

En juin, des statues des Confédérés avaient été vandalisées lors du mouvement contre le racisme qui a suivi la mort de George Floyd et d’autres Noirs.

Les partisans du retrait de la statue confédérée ont souligné son douloureux rappel de l’oppression et de l’esclavage des Noirs, les opposants ont quant à eux déclaré que son retrait effacerait l’histoire.

À l’époque, le maire Terence Roberts avait déclaré que la ville hésitait et discutait sur la direction à prendre. Cependant, la statue confédérée était protégée par la loi sur le patrimoine de la Caroline du Sud et “il faudrait l’autorisation d’une majorité des deux tiers de la législature de l’État pour la retirer”, avait-il expliqué.

Contactée par Le HuffPost américain, la ville n’a pas encore réagi à la demande de cette nouvelle pétition.

 

À voir également sur Le HuffPost: Ces films dans lesquels Chadwick Boseman a joué malgré la maladie



Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.