« Cloverfield » va avoir une suite et elle sera bien différente

[ad_1]

Paramount/Everett Collection

Affiche du film « Cloverfield » sorti en 2008

CINÉMA – C’est officiel. Le célèbre film d’horreur “Cloverfield”, sorti en 2008, aura bien une suite directe. Selon le site spécialisé The Hollywood Reporter, le second volet de ce film sera de nouveau produit par le cinéaste J.J. Abrams et sa société de production Bad Robot. Le Britannique Joe Barton a quant à lui été choisi pour l’écriture du scénario.

Matt Reeves, qui avait réalisé le film en 2008, ne devrait pas travailler pas sur ce nouveau projet, précise toutefois cette même source.

Le premier volet de “Cloverfield” relate l’histoire d’un monstre inconnu ravageant la ville de New York, dans laquelle Rob Hawkins et ses amis tentent de survivre. Avec un budget de production estimé à 25 millions de dollars, le film en avait finalement rapporté 172 millions à travers le monde.

D’autres films déjà sortis

Plusieurs films autour de la même intrigue étaient déjà sortis ces dernières années. D’abord “10 Cloverfield Lane”, sorti en 2016 où l’on suit une jeune femme (Mary Elizabeth Winstead) qui, après un accident de voiture, se réveille dans un bunker souterrain avec deux hommes qui assurent que la Terre est devenue inhabitable.

Le deuxième, “The Cloverfield Paradox”, a été mis en ligne sur Netflix en 2018 et fait le lien avec le premier film sorti. On y suit une équipe de scientifiques envoyée en orbite pour sauver la planète d’une destruction imminente.

Exit le “found-footage”

Selon nos confrères du Hollywood Reporter, ce deuxième volet ne retiendra pas les éléments des deux précédents longs métrages mais sera une suite directe. Il ne sera cependant pas filmé dans le style “found-footage” un genre qui s’est notamment défini avec le Blair Witch original, en donnant un style amateur, caméra au poing, tourné par les personnages principaux du film. 

Ce deuxième volet sera peut-être l’occasion d’en apprendre plus sur l’origine du fameux monstre, dont on ne sait toujours presque rien. Dans le dossier de presse du film, en 2008, J. J. Abrams s’était contenté de dire : “C’est un bébé tout juste sorti de l’eau où il a passé des milliers d’années. C’est un nouveau-né. Il est désorienté et irritable.”

À voir également sur Le HuffPost : Il a une idée géniale pour voir des films (presque) comme au cinéma pendant leur fermeture

[ad_2]

Source link

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.