Comprendre les TDAH grâce au regard de la dessinatrice Emma


ILLUSTRATION – Les TDAH, vous connaissez ? Il s’agit d’un trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité, qui se manifeste de différentes façons et a un impact sur le comportement des enfants et des adultes.

Les personnes touchées par les TDAH ont souvent des difficultés à être attentives, sont impulsives et hyperactives. Ce trouble influe sur la vie en classe, à la maison et sur les relations sociales.

En France, de nombreux stéréotypes liés à ce trouble sont véhiculés. La dessinatrice Emma Clit a réalisé une bande dessinée explicative sur les TDAH, qu’elle a publiée sur son compte Instagram ce jeudi 26 novembre.

C’est grâce à l’association Hypersupers qu’Emma a pu réaliser sa bande dessinée. “Ce sujet croise mes problématiques habituelles: l’inégale répartition des charges mentales et émotionnelles, la destruction des services publics et l’impossibilité de faire une place à tous et toutes dans un monde dirigé par le profit”, explique-t-elle au HuffPost. “Je pense que le parcours de ces mamans serait largement facilité si on disposait d’un outil permettant de faire comprendre le TDAH”, poursuit la dessinatrice.

Elle raconte l’histoire de Lucine, la mère d’Enzo, un petit garçon atteint de TDAH. L’entourage de Lucine pense que son fils est mal élevé, pénible et colérique.

L’illustratrice raconte le parcours difficile d’Enzo, que cela soit à l’école ou dans ses relations sociales. Le petit garçon est rejeté par ses camarades à cause de son comportement et ses résultats scolaires baissent. Ses parents décident de l’inscrire dans un autre établissement où cette fois-ci, une psychologue met enfin un mot sur le trouble d’Enzo.

Emma Clit explique alors ce que sont les TDAH et quelles sont les différences entre une personne atteinte de ce trouble et une personne qui n’en a pas. Elle précise que les premières descriptions cliniques de ce trouble datent de 1900 et qu’il n’y a pas de lien avec l’utilisation abusive des écrans.

La bande dessinée évoque les différentes astuces que l’on peut mettre en place pour accompagner les enfants mais aussi le traitement qui leur est prescrit lorsqu’ils sont atteints de ce trouble.

Pour réaliser cette bande dessinée, Emma s’est entretenue avec Pierre Castelnau, professeur de neuropédiatrie à l’université de Tours. Le professeur casse les idées reçues sur le méthylphénidate, le traitement donné aux personnes qui présentent des TDAH.

La charge mentale est également un sujet évoqué dans la BD. Car les personnes atteintes de TDAH peuvent sombrer dans la dépression et leur entourage doivent tout gérer. Ici, Lucine doit s’occuper de toutes les démarches administratives pour son fils mais doit également s’occuper de son époux.

Emma montre qu’il y a toujours des solutions et que l’on n’est pas seul. Des associations existent et peuvent apporter de l’aide dans les démarches administratives afin de trouver un établissement spécialisé.

Depuis la mise en ligne de sa bande dessinée, elle reçoit énormément de retours d’adultes qui reconnaissent leur enfant et se lancent enfin dans la démarche d’un diagnostic.

“Des enseignants veulent utiliser la BD pour faire au mieux leur travail, même si leurs conditions d’exercice le permettent difficilement”, explique Emma Clit.

À voir également sur Le HuffPost: Extrait de “Enfants handicapés: révélations sur les centres qui les maltraitent”



Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.