Confinement: ces pays qui allègent les restrictions à contre-courant de l’Europe


Vincenzo PINTO / AFP

L’Italie, à contre-courant de ses voisins européens, a assoupli lundi les restrictions anti-Covid en vigueur dans la plupart de ses régions, permettant entre autres la réouverture du Colisée et de la Chapelle Sixtine à Rome. (Photo Vincenzo PINTO / AFP)

CORONAVIRUS – Si la France a fait le choix de renforcer son couvre-feu pour tenter d’éviter un troisième reconfinement général, le reste de l’Europe continue de se barricader pour tenter d’enrayer l’explosion des contaminations, dopée notamment par les variants du Covid-19.

Toute l’Europe? Non. À l’inverse du Royaume-Uni ou de l’Allemagne, certains pays ont entamé ce lundi 1er février des allègements prudents de certaines restrictions sanitaires après avoir constaté un fléchissement des courbes épidémiques.

Un mouvement à contre-courant des recommandations de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) qui avait estimé jeudi dernier qu’il était encore “trop tôt pour assouplir” les restrictions en raison de la circulation “encore très élevée” du virus.

L’Italie rouvre ses bars et restaurants

Le cas le plus emblématique demeure l’Italie, pays qui avait payé le plus lourd tribut lors de la première vague de l’épidémie. La grande majorité des régions italiennes étant désormais classées au niveau “jaune”, la péninsule a autorisé ce lundi la réouverture des bars et restaurants en journée et facilité les déplacements, tout en maintenant un couvre-feu.

Les musées peuvent aussi rouvrir, mais seulement en semaine, pas le week-end, pour éviter les concentrations de personnes.

Dès lundi, de hauts lieux du tourisme de la péninsule ont rouvert au public, comme le Colisée ou les encore les Musées du Vatican, qui englobent la Chapelle Sixtine et ses célèbres fresques de Michel-Ange (aussi ouverts le samedi). 

Justifiée par des chiffres moins alarmants qu’ailleurs, cette décision d’alléger les restrictions qui pèsent sur l’Italie doit aussi beaucoup au contexte politique de l’autre côté des Alpes, où une crise gouvernementale paralyse l’action publique. “Actuellement, il est extrêmement difficile de proposer des mesures plus sévères en raison de la résistance des politiques et de l’opinion publique”, a expliqué Walter Ricciardi, un expert en santé publique qui conseille le ministère italien de la Santé face à la pandémie.

Des musées et centres commerciaux en Pologne

Les bars, restaurants, hôtels, discothèques et clubs de gymnastique ainsi que la plupart des écoles resteront fermés en Pologne. Mais Varsovie a tout de même choisi de rouvrir musées, bibliothèques, galeries d’art et centres commerciaux à compter de ce lundi.

“Plusieurs pays qui ont pris à Noël des décisions moins strictes que nous souffrent de très mauvaises conséquences”, s’est expliqué le ministre de la Santé, Adam Niedzielski, à la radio RMF.

Néanmoins, la Pologne continue de sanctionner sévèrement les infractions au confinement. Certains restaurants et discothèques qui avaient rouvert, bravant l’interdit, se sont attiré de lourdes amendes et des descentes de police.

Grèce et Chypre desserrent la vis

Après deux mois et demi de fermeture, les collèges ont rouvert ce lundi dans toute la Grèce, ainsi que les lycées dans les régions les moins touchées par l’épidémie. Les écoles primaires et maternelles avaient déjà rouvert le 11 janvier, alors qu’un confinement strict était imposé à tout le pays depuis le 7 novembre.

Mais pour l’Union des enseignants du secondaire, il existe un risque “de fermeture de nouveau” des collèges dans quelques semaines, étant donné que le virus va se propager avec la réouverture des établissements scolaires. 

Chypre a également décidé de lever le pied en ce début de mois après avoir imposé des mesures de strict confinement le 10 janvier pour enrayer la hausse des cas enregistrée à la suite des fêtes de fin d’année. Dès ce 1er février, coiffeurs et instituts de beauté devaient pouvoir rouvrir tandis que les entreprises privées pourront à nouveau accueillir 50% de leurs employés.

À partir du 8 février, les commerces, les centres commerciaux, les musées et certaines classes dans les écoles et lycées pourront rouvrir. Le couvre-feu nocturne (21h-5h) restera en place tout comme la fermeture des lieux de convivialité, à part pour les livraisons et le retrait des commandes.  

À voir également sur Le HuffPost: Le Royaume-Uni forme une armée de bénévoles pour vacciner à la chaîne



Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.