Confinement trop léger ? Les conséquences pourraient être très lourdes selon cet infectiologue


Publié par Jessy le le 06 Jan 2021

Fin octobre, le gouvernement a mis en place un confinement moins sévère que celui de mars. Une décision qui n’a pas plu aux citoyens, mais qui inquiète encore aujourd’hui les professionnels de la santé. Gilles Pialoux, infectiologue et chef du service des maladies infectieuses à l’hôpital Tenon, à Paris, s’est exprimé sur BFMTV, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous… Ce n’est pas rassurant !

>> À lire aussi : Inscription sur Internet, public vacciné élargi : Olivier Véran présente la stratégie vaccinale

Selon Gilles Pialoux, les conséquences du « confinement light » vont être lourdes !

Invité sur BFMTV, le chef du service des maladies infectieuses de l’hôpital Tenon à Paris, Gilles Pialoux, a exprimé son inquiétude face aux différentes décisions du gouvernement lors du second confinement. Selon lui, le reconfinement n’a pas été assez stricte, et les conséquences devraient pointer le bout de leur nez. A

lors qu’il reprend l’exemple du Royaume-Uni, qui a décidé de reconfiner le pays entier, l’infectiologue explique que le France « n’est pas à l’abri d’une situation identique » , avant d’ajouter : « On sait très bien que mi-janvier, on aura la sanction de ce confinement light » .

>> À lire aussi : Reconfinement total comme en mars ? Cette hypothèse de plus en plus évoquée !

« Les vagues sont de plus en plus impactantes »

Sur BFMTV, le discours de l’infectiologue n’est pas rassurant. Et l’homme n’hésite pas à dire que le confinement annoncé par le gouvernement en octobre dernier n’était pas suffisant. Des mesures trop laxistes, qui auront des conséquences « mi-janvier » selon Gilles Pialoux. « On est évidemment très préoccupé par l’arrivée d’une 3ème vague sur un plateau qui est à niveau élevé » explique le professeur.

Selon lui, les vagues sont de plus en plus impactantes, et la troisième risque une nouvelle fois de faire de nombreux morts en France. Bien que le vaccin soit disponible en France, la lenteur des campagnes de vaccinations est également au centre des critiques que doit essuyer le gouvernement.

>> À lire aussi : Reconfinement imminent pour la France ? Les nombreux reconfinements Européens ne présagent rien de bon

Publié par Jessy le le 06 Jan 2021



Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.