Couvre-feu: 93 verbalisations à Paris et 4 gardes à vue pour fêtes illégales

[ad_1]

kanzilyou via Getty Images

Quatre personnes été placées en garde à vue pour “mise en danger de la vie d’autrui” (photo d’illustration).

FÊTES CLANDESTINES – Ils n’imaginaient probablement pas que la soirée se terminerait ainsi. Quatre personnes soupçonnées d’avoir organisé des fêtes clandestines malgré le couvre-feu ont été interpellées dans la nuit du samedi 26 au dimanche 27 décembre. Elles ont ensuite été placées en garde à vue pour “mise en danger de la vie d’autrui”, a appris l’AFP de source policière et auprès du parquet de Paris.

Deux des gardés à vue sont soupçonnés d’avoir organisé une fête ayant rassemblé une quarantaine de personnes dans le 8e arrondissement, les deux autres d’avoir réuni une cinquantaine de personnes pour une soirée dans le 17e arrondissement, a précisé à l’AFP une source proche de l’affaire.

Des amendes pour non-respect du couvre-feu

Selon une source policière, 46 personnes participants à la fête ont par ailleurs été verbalisées pour non-respect du couvre-feu dans le 17e, et une quarantaine dans le 8e. Les deux enquêtes ont été confiées aux commissariats des deux arrondissements, a ajouté le parquet.

Les policiers sont aussi intervenus lors d’une soirée organisée dans le 13e arrondissement, sous un tunnel de la “petite ceinture”, ancienne ligne de chemin de fer qui faisait le tour de Paris, et à Tremblay-en-France, en Seine-Saint-Denis, a précisé une source policière. 

Au total, 93 verbalisations ont été dressées lors de “rassemblements festifs” dans la nuit de samedi à dimanche, a indiqué la préfecture de police de Paris dans un tweet.

À voir également sur Le Huffpost: À Paris, la première nuit de couvre-feu respectée

[ad_2]

Source link

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.