Covid-19: 467 morts en 24h, le nombre de patients en réanimation se stabilise


AFP

Le nombre de contaminations recensés par les autorités baisse ces derniers jours en France (photo d’illustration).

CORONAVIRUS – La situation reste préoccupante, mais plusieurs indicateurs clés montrent un ralentissement si ce n’est un tassement de la pandémie de Covid-19 en France, deux semaines après le début du second reconfinement. Des chiffres qui laissent espérer un possible infléchissement de la courbe en réanimation et un pic épidémique pour la fin de semaine.

Selon les chiffres communiqués ce vendredi 13 novembre par Santé publique France ce vendredi 13 novembre, 467 personnes sont mortes en 24h à l’hôpital sur notre territoire. Depuis le début de l’épidémie, le bilan total s’élève désormais 43.892 morts recensés en France. Pour ces 5 premiers jours de la semaine du 9 au 15 novembre, le nombre quotidien de décès en hôpital oscille entre un peu plus de 300 et un peu moins de 500 (472 mardi, 329 mercredi).

Le taux de positivité en baisse à 17,7%

La France compte 4.887 patients dans un état grave (en réanimation ou en soins intensifs), contre 4.884 la veille. 473 personnes sont entrées en réanimation ces dernières 24 heures (et presque autant en sont donc sorties). La capacité totale est actuellement de 7.700 lits en réa et soins intensifs, avec la possibilité de monter jusqu’à 10.400 lits.

 

Le nombre de personnes hospitalisées est lui aussi à peu près stable, à 32.676, contre 32.654 la veille. Sur les dernières 24 heures, les hôpitaux ont accueilli 2.841 nouveaux patients, tandis que presque autant ont quitté l’hôpital. Le nombre des hospitalisations a dépassé cette semaine le pic atteint lors de la première vague, au printemps, qui était de 32.292 patients le 14 avril.

 

Quant au nombre de cas positifs, il a grimpé à un total de 1.922.504, soit 23.794 de plus en 24 heures. Le taux de positivité a baissé à 17,7%, soit un point de pourcentage de moins que la veille. Il dépassait 20% début novembre.

La situation inquiétante dans plusieurs Ehpad

Ces chiffres de la situation ne prennent pas en compte la situation dans les Ehpad en France. Un important cluster dans un établissement de Loches (Indre-et-Loire) est passé de 143 à près de 190 cas positifs au Covid-19 et désormais 12 décès comptabilisés, a indiqué ce vendredi auprès de l’Agence régionale de santé (ARS) du Centre-Val de Loire.

Dans cet Ehpad qui peut accueillir 215 résidents, “143 patients ont été testés positifs ainsi que 46 agents”, a indiqué l’ARS, précisant que “douze résidents sont décédés du Covid” depuis le début de cette deuxième vague de l’épidémie, alors qu’“il n’y en avait eu aucun décès lors de la première vague”. Parmi les 143 résidents testés positifs, “41 sont symptomatiques et 22 sous surveillance rapprochée”, a-t-on précisé de même source.

Il y a une semaine le cluster de Loches comptait 121 résidents et 22 professionnels, mais aucun cas grave ni de décès, selon l’ARS. Dans la région Centre-Val de Loire, 83 Ehpad, soit environ le quart du parc total de la région, sont actuellement concernés par un cluster, selon le directeur de l’ARS, Laurent Habert. C’est dans le Loiret qu’il y en a le plus (26 établissements touchés), suivi par le Loir-et-Cher (18) et l’Indre-et-Loire (15).

Un cluster de 44 cas positifs au Covid-19 a, lui, été détecté dans un Ehpad de Lyon, où 10 morts ont déjà été recensés depuis début novembre, a-t-on appris vendredi auprès de la mairie.

À voir également sur Le HuffPost: Jean Castex espère un déconfinement pour les fêtes de Noël





Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.