Covid-19 : l’épidémie s’emballe en Ile-de-France

Covid-19 : l’épidémie s’emballe en Ile-de-France
Covid-19 : l’épidémie s’emballe en Ile-de-France

Covid-19 : l’épidémie s’emballe en Ile-de-France.

Le taux d’incidence y frôle désormais 550 cas pour 100 000 habitants. « Il faut qu’on arrive à casser ces courbes, pour reprendre le contrôle de l’épidémie », dit le directeur de l’agence régionale de santé de la région, Aurélien Rousseau.

COVID-19

Par Denis Cosnard

Aurélien Rousseau, le directeur de l’agence régionale de santé d’Ile-de-France, l’admet sans fard : « Dans la région parisienne, l’épidémie s’emballe, tous les indicateurs progressent de façon violente. Il faut qu’on arrive à casser ces courbes, pour reprendre le contrôle de l’épidémie. » L’épidémiologiste Dominique Costagliola, qui préside le comité scientifique consultatif mis en place par Anne Hidalgo à Paris, partage la même angoisse : « Les chiffres font peur, il devient urgent de freiner. Et pas seulement en Ile-de-France, mais tout le pays, sauf peut-être en Corse ! »

Dans les bilans publiés lundi 22 mars par Santé publique France, la hausse la plus spectaculaire est sans doute celle des contaminations. En moyenne, dans la région, le nombre de nouveaux cas diagnostiqués de Covid-19 en une semaine atteint désormais 549 pour 100 000 habitants. Il n’était que d’environ 100 pour 100 000 habitants début décembre. Puis il a lentement mais sûrement franchi les différentes cotes d’alerte, y compris le seuil maximal fixé par le gouvernement à 250 pour 100 000 habitants, et a poursuivi son ascension de plus en plus vivement. En seulement quinze jours, le taux d’incidence est ainsi passé de 350 à presque 550 cas pour 100 000.

LIRE LA SUITE ICI

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.