Covid-19: « pas d’évolution » des restrictions cette semaine, annonce le gouvernement


Xinhua News Agency via Getty Images

Face à la pandémie de covid-19, le gouvernement n’a pas l’intention de faire évoluer les restrictions actuellement en vigueur en France, et notamment le couvre-feu à 18 heures (image d’illustration prise le 16 janvier à Paris sur les Champs-Élysées). 

CORONAVIRUS – Il n’y aura “pas d’évolution des restrictions nationales” mises en place face au covid-19 “cette semaine”, a indiqué ce mercredi 20 janvier le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, à l’issue du Conseil des ministres, sans se prononcer sur d’éventuels allègements.

Une semaine après l’annonce de la généralisation du couvre-feu à 18 heures en métropole, “nous donnons sa chance à ce (dispositif), il est possible que cette mesure permette de freiner la circulation du virus encore davantage dans notre pays”, a fait valoir Gabriel Attal.

Alors que le 20 janvier devait initialement marquer la date de réouverture des bars et des restaurants, selon le plan de déconfinement progressif présenté fin novembre par Emmanuel Macron, désormais reportée sine die. “Nous cherchons à anticiper au maximum pour l’ensemble des secteurs la visibilité que nous pouvons leur donner sur leur réouverture le moment où ils pourront rouvrir”, a assuré le porte-parole du gouvernement.

De même, les stations de ski attendent de savoir, avec de faibles espoirs, si elles pourront remettre en route leurs remontées mécaniques durant les vacances scolaires de février.

Gabriel Attal a indiqué que le ministre de l’Économie et des Finances, Bruno Le Maire, annoncerait “lui-même aux professionnels (de ce) secteur, d’ici à la fin de la semaine”, les décisions de maintien ou de levée de restrictions.

À voir également sur le HuffPost: Quand Mélenchon cumule les approximations sur la vaccination



Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.