Covid-19: plus de 4000 malades en réanimation


ANNE-CHRISTINE POUJOULAT via Getty Images

Plus de 4000 malades du coronavirus ont été admis en réanimations ou soins intensifs à la date du 4 novembre,  comme en témoigne cette photo pris au Centre Hospitalier de l’Europe à Le Port-Marly, près de Paris.

CORONAVIRUS – Plus de 4000 malades du Covid-19 sont désormais en réanimation ou soins intensifs, avec une hausse continue du nombre d’admissions dans ces services sur 24 heures, selon les chiffres de Santé Publique France publiés ce mercredi 4 novembre.

Le nombre de personnes en réanimation s’établit à 4080, alors qu’il n’était encore que de 3869 la veille.

Le nombre de nouvelles admissions dans les services de réanimation, soins intensifs et continus depuis mardi a aussi franchi un cap, à 540. Ce chiffre est de l’ordre de ceux enregistrés au plus fort de la première vague de l’épidémie de coronavirus, fin mars et début avril.

Le nombre de lits de réanimation, déjà relevé de 5100 à 5800 après la première vague épidémique, a atteint 6400 en début de semaine. Il devrait bientôt dépasser 7000, avec un palier suivant établi à 10.500, a précisé mercredi au Sénat le secrétaire d’État à l’Enfance, Adrien Taquet.

Vers un durcissement des mesures? 

Les chiffres de contamination restent très élevés, alors que les Français se font massivement tester. Le nombre de nouveaux cas de contamination a progressé avec 40.558 cas supplémentaires depuis mardi. Pour un total de plus d′1,5 million de cas confirmés depuis le début de l’épidémie. Le taux de positivité des tests, à 20,6% mardi, n’était pas disponible mercredi soir.

394 nouveaux décès ont été enregistré à l’hôpital en 24 heures, portant à 38.674 le nombre de personnes décédées du virus depuis le début de l’épidémie (26.595 en milieu hospitalier). La veille, les chiffres quotidiens de Santé publique France avaient fait état de 430 décès en 24 heures. 

Le nombre total de personnes hospitalisées est lui de 27.511, avec 3681 nouveaux malades du Covid-19 entrés à l’hôpital sur les dernières 24 heures, selon l’agence sanitaire.

Un Conseil de défense présidé par Emmanuel Macron a débattu mercredi d’un possible durcissement des mesures pour lutter contre la progression de l’épidémie. Le président de la Fédération hospitalière de France, Frédéric Valletoux, a appelé à un resserrement de la vis “si les chiffres ne s’améliorent pas”.

À voir également sur Le HuffPost: La colère d’Olivier Véran contre l’opposition à l’Assemblée sur la prolongation de l’état d’urgence sanitaire



Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.