Covid-19: Ségolène Royal veut que les jeunes soient vaccinés en priorité


VACCINS – Qui doit être prioritaire ? Alors que la campagne de vaccination commence (tout) doucement en France, l’ancienne ministre de l’Ecologie Ségolène Royal a donné son avis sur le sujet ce mardi 29 décembre.

Interrogée au micro de Cnews, elle a commencé par dire que “c’est une chance de pouvoir accéder à des vaccins”, mais que “peut-être que certaines générations n’ont plus cela à l’esprit car ils n’ont pas connu des enfants équipés lourdement, du fait d’avoir attrapé la polio”.

Mais alors que les résidents d’Ehpad et les seniors ont la priorité, Séglolène Royal a estimé que “les jeunes devraient être la cible prioritaire”. “Après avoir vacciné les anciens, ce sont les jeunes qui doivent être prioritaires. Pourquoi ? Car ce sont eux qui bougent”, a-t-elle notamment déclaré. Mais cet argument est-il bien pertinent?

On ignore si le vaccin empêche la transmission du virus

Comme l’a rappelé début décembre l’immunologiste Alain Fischer, qui chapeaute la stratégie vaccinale française, reste une question essentielle, “critique” même: “Savoir si le vaccin protège contre l’infection, mais aussi s’il protège contre la transmission”.

Le but ultime d’un vaccin consiste à éradiquer un virus ou une bactérie. Pourtant, certains ne font qu’empêcher la maladie de se développer, une fois le virus contracté. Dans ces cas-là, une personne vaccinée peut tout de même attraper le virus et être contagieuse. 

Et il faudra encore plusieurs mois pour savoir si les différents vaccins anti-Covid-19 arrivant sur le marché (Pfizer/Biontech, Moderna, AstraZeneca…) sont bien capables de stopper la transmission du virus. 

Pourquoi un délai si long? Tout simplement parce que les industriels les plus avancés n’ont pas cherché, dans les essais cliniques en cours, à vérifier cette information, rappelait-t-on dans un article publié le 5 décembre dernier. Tant qu’on ignore cette information, l’argument de la mobilité des jeunes soulevé par Ségolène Royal ne semble donc pas tenir à ce stade.

“Rouvrir les lieux d’apprentissage et les lieux festifs”

Ségolène Royal a par ailleurs justifié sa demande parce que, selon elle, “l’une des priorités est de rouvrir les universités, les lieux d’apprentissage ainsi que les lieux festifs, parce que les jeunes sont en grande difficulté psychologique”.

“C’est très difficile pour eux d’entrer dans la jeunesse dans un contexte de crise sanitaire et je pense vraiment que les jeunes doivent être les prioritaires de la prochaine étape de vaccination”, a-t-elle conclu.

À voir également sur Le HuffPost: des vaccins à 90% efficaces, ce que ça veut dire…et surtout pas dire



Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.