Covid-19: Un Ehapd de l’Isère voit mourir un tiers de ses résidents


Regis Duvignau / Reuters

Dans un Ehpad de l’Isère, un tiers des résidents sont décédés à cause du coronavirus (image d’illustration prise en octobre 2018 à Bordeaux). 

CORONAVIRUS – Vingt-quatre résidents d’un Ehpad de l’Isère situé près de Grenoble sont morts ces dernières semaines après avoir contracté le covid-19. Cela représente un tiers des résidents de l’établissement, a-t-on appris ce mercredi 18 novembre auprès de la direction, confirmant une information du Dauphiné Libéré.

“L’épidémie au sein de l’établissement est terminée. Plus aucun des résidents qui ont été testés positifs n’est contagieux. La période a été difficile. Nous avons eu un dernier décès ce week-end. Il était temps que cela s’arrête”, a souligné à l’AFP Dominique Gerbi, la directrice.

Au total, soixante des quatre-vingt résidents de cet Ehpad situé à Noyarey, dans l’agglomération grenobloise, avaient contracté le coronavirus et vingt-quatre en sont morts.

L’épidémie, qui a débuté le 6 octobre au sein de l’établissement par quelques cas de fièvres parmi les résidents, a également touché une partie des salariés. “Nous avons immédiatement testé tout le monde. Au bout d’une semaine, nous avions déjà trente résidents et vingt salariés infectés. Beaucoup étaient asymptomatiques”, détaille Dominique Gerbi, dont l’équipe soignante a constitué des “secteurs Covid” pour endiguer la propagation du virus.

Les visites ont été interdites aux familles durant le pic de l’épidémie, estimée par la direction “entre le 12 et le 25 octobre”, précise Dominique Gerbi.

À voir également sur le HuffPost: Pour cette fille de résidents en Ehpad, le confinement est allé trop loin



Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.