des chiffres erronées sous-estimeraient BEAUCOUP le nombre de cas quotidiens…


Le nombre de cas de Covid-19 annoncé chaque soir par Santé publique France est sous-estimé. En raison de « problèmes techniques », les indicateurs des tests sont en deçà de la réalité et les chiffres sont donc à analyser avec précautions.

>>> À lire aussi : Attention, vous risquez des brûlures avec ces bouillottes !

Les indicateurs des tests sous-estimés

Santé publique France a mis les choses au clair dans son point épidémiologique du 5 novembre. Les indicateurs des tests sont sous-évalués en raison de « problèmes techniques ».

Ainsi, « les indicateurs basés sur les données des tests sont sous-estimés » depuis deux semaines. Cela concerne les résultats des tests, soit positif ou négatif, mais aussi les indicateurs qui en découlent, avec le taux d’incidence par exemple.

Ce problème impacte d’abord le nombre de nouveaux cas de Covid-19 par jour. Chaque soir, Santé publique France dévoile le nombre de contaminations qui lui sont remontés en 24 heures. En revanche, cela peut inclure des personnes qui ont pu être testées positives un, deux voire trois jours plus tôt.

>>> À lire aussi : Confinement : Emmanuel Macron prêt à annoncer un changement radical ?

Un certain nombre de cas positifs n’a pas encore été intégré au système de comptage de Santé publique France

Ce jeudi 5 novembre, Santé publique France annonçait 58 046 cas en 24 heures. Toutefois, il est possible, bien qu’on ne sache pas dans quelles proportions, que ce chiffre intègre une partie du « rattrapage » après les bugs de données.

Selon les informations du Parisien, plus de 300 000 tests n’ont pas été comptabilisés et sont « bloqués » dans le système depuis la semaine dernière. Alors, le résultat était bien connu mais n’était pas remonté jusqu’aux organismes chargés de le comptabiliser.

De ce fait, Santé publique France parle de « problèmes techniques liés à la volumétrie des tests ». En effet, depuis un mois, la France dépiste massivement avec plus de deux millions de tests en une semaine.

Avec une positivité autour de 20%, il y aurait environ 60 000 nouveaux cas positifs qui n’ont pas été inclus dans les chiffres donnés officiellement. Ces 60 000 contaminations ont été « retrouvées » et intégrées au système mercredi et jeudi. En revanche, il n’est pas possible de dire précisément quand elles auront été totalement comptabilisées.

>>> À lire aussi : Arielle Dombasle dévoile le mot qui rend les hommes FOUS au lit ! Ses confidences TRÈS coquines…

Publié par Manon le 07 Nov 2020



Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.