Des clients verbalisés à la caisse d’un supermarché pour seulement quelques minutes de retard !


Publié par Mélanie le 02 Fév 2021

Non vous ne rêvez pas, des clients d’un Franprix situé dans le XX ème arrondissement ont été verbalisés à 18h06 alors qu’ils venaient tout juste de finir leurs courses.

À lire aussi : Écœurant : un homme se moque du coronavirus et se filme en train de lécher un distributeur de billets ! (vidéo)

Des clients verbalisés alors qu’ils venaient de faire leurs courses

La scène surréaliste s’est déroulé dans le XX ème arrondissement. Alors qu’ils réglaient leurs courses en caisse à 18h06, des clients d’un Franprix ont été verbalisés pour non respect du couvre-feu. Selon plusieurs témoins, quatre agents des forces de l’ordre seraient arrivés dans le supermarché à 18 h 04. « Sortez vos pièces d’identité, laissez vos courses, personne ne sort d’ici, tout le monde sera verbalisé ! » , aurait lancé un des policiers.

Ils ont contrôlé et verbalisé tous les clients ainsi que le gérant du magasin, a indiqué le préfet de police. Sur place, des policiers auraient pourtant affirmé aux clients qu’ils ne seraient pas verbalisés. Pour 6 minutes, ils ont reçu une amende de 135 euros. Les clients du Franprix n’en reviennent toujours pas d’avoir été verbalisés  pour non-respect du couvre-feu.

L’humoriste Arnaud Cosson, présent au moment des faits, a dénoncé sur Facebook un « manque d’humanité » et   »un manque d’empathie » . Le groupe Franprix a confirmé à 20 Minutes l’intervention de police expliquant qu’une dizaine de clients se trouvaient dans le magasin malgré le couvre-feu à 18 h.

Le gérant avait déjà été mis en garde

Selon la préfecture, le gérant aurait déjà été mis en garde sur le respect des horaires de fermeture à 18h. Afin d’être en mesure de respecter la règle, les policiers lui auraient déjà demandé de ne plus accueillir de clients après 17 h 50. Des témoins présents ont reconnu que les policiers avaient demandé aux clients de rentrer chez eux avant de sévir. Mais le magasin était resté ouvert et les employés avaient continué à encaisser.

À lire aussi : Assemblée Nationale : les députés augmentés en pleine crise du coronavirus !





Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.