Des Femen manifestent au musée d’Orsay, accusé de sexisme

[ad_1]

FEMEN – La quiétude du musée d’Orsay a été troublée par une vingtaine de Femen ce dimanche 13 septembre en début d’après-midi.

Les activistes féministes ont investi le célèbre musée parisien pour soutenir Jeanne, une jeune femme qui s’y est vu refuser l’entrée à cause de son décolleté quelques jours plus tôt.

“Stop à la sexualisation du corps des femmes!”, ont dénoncé les Femen, portant des slogans comme “obscène à cause de vous” ou “l’obscénité est dans vos yeux” sur leurs poitrines nues.

Mercredi, Jeanne a diffusé diffusé sur son compte Twitter une “lettre ouverte” dénonçant avec force détails sa tentative d’expulsion du musée.

 “Arrivée à l’entrée du musée je n’ai pas le temps de sortir mon billet que la vue de mes seins et de mon apparat tout dépoitraillé choque une agente chargée du contrôle des réservations”, a-t-elle raconté.

Selon ses dires, un agent du musée lui a alors demandé de revêtir une veste pour pouvoir pénétrer dans l’enceinte du musée. “Je me sens vaincue, obligée, j’ai honte, j’ai l’impression que tout le monde regarde mes seins, je ne suis plus que mes seins, je ne suis qu’une femme qu’ils sexualisent, mais je veux entrer dans le musées”, a-t-elle poursuivi.

À sa lettre, la jeune femme a joint une photo d’elle vêtue de la robe en question. Le tweet a été partagé des dizaines de milliers de fois, provoquant l’indignation de nombreux internautes.

“Nous avons pris connaissance d’un incident survenu avec une visiteuse lors de son accès au musée d’Orsay. Nous le regrettons profondément et présentons toutes nos excuses à la personne concernée que nous contactons”, a réagi, quelques heures après le post de la jeune femme, le musée sur Twitter.

À voir également sur Le HuffPost: Des Femen manifestent à Paris contre le patriarcat

[ad_2]

Source link

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.