Des oursons polaires chouchoutés après le rejet de leur mère biologique


Publié par Nicolas F le 24 Jan 2021

Il y a certaines informations qui prouvent que tout n’est pas perdu et que les humains ont encore un grand cœur. Quatre « mères adoptives » ont décidé de prendre soin de deux bébés ours polaires, alors que ceux-ci étaient rejetés par leur mère, peu de temps après leur naissance. Regardez la vidéo pour voir les images trop mignonnes de ces bébés oursons chouchoutés, dorlotés, caressés, nourris, et vraiment très aimés par leurs mères adoptives.

> À lire aussi : Des oursons photographiés en train de danser en cercle sur deux pattes, comme des enfants

Quatre mères adoptives prennent soin de bébés oursons

Les soigneurs d’un zoo en Russie ont remarqué que deux bébés oursons polaires étaient abandonnés et délaissés par leur mère biologique, Seryozhka, une femelle de sept ans. S’ils étaient nés dans la nature, ces bébés ours blancs n’auraient pas survécu. Heureusement, dans ce parc animalier, on prend soin des animaux. La mère a tout de suite accepté que des humains approchent ses bébés et elle a visiblement accepté que quatre soigneuses deviennent leurs mères adoptives. Les jumelles Olesya et Anastasia, ainsi que Maria et Yelena ont pris leur rôle de mères de remplacement très au sérieux.

> À lire aussi : En refusant de tuer ces oursons, cet homme risque bien de perdre son emploi…quel geste magnifique !

Les oursons polaires peuvent compter sur leurs nouvelles mamans

Outre les soins vitaux qu’il faut leur administrer, les quatre soigneuses font un petit peu de zèle en leur servant du lait chauffé et en leur programmant des séances de pédicure pour leurs couper les griffes des pattes. Il s’agit d’une expérience totalement inédite pour des ours polaires en captivité. « Il n’y a que cinq cas de bébés ours polaires qui sont nés en captivité, dans le monde », explique la directrice du Gelendzhik Safari Park. « C’est une première expérience pour nous ». Les bébés n’ont encore que 7 semaines, et pourtant, ils pèsent déjà 4 kilos et ils ont déjà ouvert leurs yeux. D’ici quelques semaines, leur taille aura doublé et à trois mois, ils auront l’autorisation de gambader dehors.

> À lire aussi : L’espèce des ours polaires risque de s’éteindre… et cela pourrait arriver bien plus tôt qu’on le croit !

Crédits : Gelendzhik Safari Park



Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.