elle raconte son calvaire pour protéger d’autres femmes


Becky Belley, une jeune britannique de 25 ans s’est confiée à la presse locale pour partager la terrible épreuve qu’elle a vécue. Becky a été violée par celui dont elle était la plus proche. Son meilleur ami, Jordan, l’a violée après lui avoir expliqué qu’elle ne partageait pas ses sentiments amoureux. Il lui a grimpé dessus pendant son sommeil. Après avoir passé deux ans en prison, l’homme est devenu un récidiviste.

> À lire aussi : Son petit-ami violent la frappe et lui casse la dent, son dentiste va faire quelque chose d’incroyable pour elle (vidéo)

Le coup de foudre amical a tourné au cauchemar

Becky Belley a décidé de sortir de l’anonymat pour raconter son histoire et mettre en garde d’autres jeunes femmes. Elle souhaite que toutes les femmes qui ont vécu des histoires similaires osent parler. Becky a rencontré Jordan en mars 2013. Les deux jeunes gens travaillaient ensemble pour faire la promo d’une boite de nuit. « Jordan était tellement drôle. À chaque pause on parlait non-stop ». Tous les deux très fêtards, ils ont commencé à se rapprocher et à devenir inséparables, en dehors des heures de travail. Ils se faisaient livrer à manger et regardaient des films ensemble le weekend. « Souvent je rentrais chez moi après mais parfois j’ai aussi dormi dans sa chambre d’ami », explique la jeune femme. « Je m’étais aussi confiée à lui à propos de mes problèmes relationnels. On était vraiment meilleurs amis ».

> À lire aussi : Moha La Squale: Qui est le rappeur accusé de viol, violences et séquestration par plusieurs jeunes femmes?

Son meilleur ami lui avoue ses sentiments

Un jour, Becky a reçu un SMS de Jordan dans lequel il lui faisait part de ses sentiments pour elle. « J’étais sous le choc. Je ne l’avais pas vu venir. Je me suis sentie mal parce que je l’aimais comme un ami ». Elle lui a alors répondu qu’elle n’avait pas de sentiments amoureux pour lui et s’est montrée très délicate dans sa réponse. Ils ont continué à s’échanger des textos comme à l’habitue et Becky a pensé que la relation pourrait continuer comme si rien n’avait changé entre eux. Deux jours plus tard, Becky se rend chez son ami pour regarder un film. Ils boivent du cidre, ils passent du bon temps et au moment d’aller dormir, Becky choisit de se coucher dans le lit de la chambre d’ami.

> À lire aussi : Une ado violée par 30 hommes en Israël : des milliers de personnes font grève et manifestent dans le pays

Il la viole au milieu de la nuit

Au milieu de la nuit, elle se réveille avec une étrange sensation. « J’ai ouvert les yeux et j’ai vu Jordan au-dessus de moi. Mon cœur s’est arrêté. Son pantalon était baissé et mon pantalon de pyjama aussi. J’ai compris il était en train de me violer ». Totalement tétanisée, elle ne sait pas quoi faire. Lui, surpris par sa réaction bondit du lit, remonte son pantalon et vient se coucher à ses côtés. Il s’est endormi près d’elle, alors qu’elle était sous le choc. Elle n’osait pas s’enfuir par peur qu’il lui fasse quelque chose. Au petit matin, Jordan s’est réveillé et tous les deux ont préféré faire comme si rien ne s’était passé. Il l’a même raccompagnée jusqu’à son arrêt de bus et lui discutait comme à son habitude. Elle, elle restait silencieuse, incapable de parler, dégoutée par ce qu’elle avait vécu.

> À lire aussi : Adolescente violée et tuée à Nantes : le lourd passé du tueur interpelle…

Après deux ans de prison, il récidive

Une fois chez elle, elle a enlevé son pantalon, s’est mise à pleurer et a pris la décision de ne plus jamais le revoir. Becky a porté plainte. Elle a réalisé un examen médical pour prouver ce dont elle avait été victime et Jordan s’est fait arrêter. « Après ça, j’ai fait des cauchemars de Jordan tous les soirs ». Mal dans sa peau, incapable de se concentrer, elle s’est retrouvée en décrochage scolaire, et est tombée dans la dépression. En octobre 2014, Jordan a plaidé coupable pour le viol de Becky. Il a été condamné à 4 ans de prison dont 2 ans fermes. Après ses deux ans d’emprisonnement, il a été relâché et a changé de nom. Il lui restait toujours 2 ans de probation, et pourtant, il a recommencé. En 2017, il a violé une autre femme et a été condamné à 4 ans et 1 mois de prison, quelques mois plus tard. « C’est clairement un monstre pervers qui pense faire tout ce qu’il veut. Maintenant, je supplie toutes les autres survivantes d’un viol d’aller dénoncer leur violeur. Vous pouvez aider à protéger d’autres femmes en mettant ces monstres derrière des barreaux, là où ils devraient se trouver ».

> À lire aussi : Viol et menace de mort sur une adolescente de 13 ans : il écope d’une peine scandaleuse !

Crédits : HotSpot Media – Source : MailOnline

Publié par Nicolas F le 08 Nov 2020



Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.