elle retrouve tous les jours du vomi au même endroit !

[ad_1]

À Cagnes-Sur-Mer, une gardienne vit depuis un mois une situation très étrange. En effet, elle doit nettoyer quasiment tous les jours du vomi devant l’entrée de la galerie commerciale Renoir.

Une odeur nauséabonde

Cette gardienne n’en peut plus. Depuis un mois, Audrey doit nettoyer quasiment tous les jours du vomi au même endroit. Chargée du nettoyage et du gardiennage des lieux, Audrey est à bout et demande de l’aide après avoir tout essayé pour retrouver l’individu qui commet un tel acte. De plus, l’odeur nauséabonde dérange certains clients qui n’hésitent pas à l’indiquer auprès des magasins. Nathalie Baldacci, vendeuse dans une boutique de prêt-à-porter Vanina, se trouve au premier rang de ce spectacle dont elle se serait bien passée. Elle a indiqué auprès de Nice-matin : « C’est vraiment en plein milieu du passage, beaucoup de clients ont fait la réflexion« . De plus, ce manque d’hygiène est d’autant plus préjudiciable pendant cette période de crise sanitaire.

La gardienne des lieux, Audrey, a tout essayé pour que cela cesse. Elle a installé un gros conteneur à poubelle juste en dessous mais « la personne vise à côté ». Elle a également disposé de la sciure afin d’éponger, mais cette fois-ci « on lance des excréments et des déchets divers ». Malheureusement, l’odeur lui cause d’autres problèmes. « Tous les jours je vomis moi aussi, à cause de l’odeur… L’acidité a commencé à m’attaquer les dents » a-t-elle raconté. En effet, depuis ses problèmes, elle a dû dépenser 800 euros de frais dentaires.

À lire aussi : Deux hommes volent 2500 litres de gasoil grâce à un stratagème bien ficelé

« J’ai vu du vomi tomber du ciel »

Toutefois, elle commence à y voir un peu plus clair. Elle a indiqué :  « Au début, j’ai cru que c’était un SDF alcoolisé… ». Mais après plusieurs jours, elle s’est rendu compte que le problème venait sûrement d’un différend qu’elle avait eu auparavant avec un homme. Elle a expliqué : « J’ai eu quelques différends avec un résident de l’immeuble au sujet de véhicules mal garés dans les garages, de meubles déposés dans les parties communes… ». 

D’ailleurs, la vendeuse du magasin Orchidées funéraires, Sandrine a indiqué avoir « vu du vomi tomber du ciel » lors de sa pause-déjeuner. Elle a ensuite déclaré : « J’ai vu un enfant sur le balcon. Il est vite rentré chez lui quand je l’ai interpellé ». De plus, l’enfant qui a été vu, vit dans le même appartement que l’homme avec qui Audrey a eu quelques différends. Pour Audrey, cela doit cesser. Elle se rend directement chez des habitants. Elle a indiqué : « Certains habitants m’ont ouvert leur porte pour que je puisse regarder les balcons d’en haut. Résultat : « Pas de traces sur les balustrades au-dessus de ce monsieur mais toutes celles d’en dessous sont tâchées de vomi. On a vu aussi des seaux blancs stockés chez lui« . 

À lire aussi : À cause de cette photo, elle a quitté son copain ! Elle dévoile leur dernier échange choquant !

Un suspect introuvable

Depuis, la police municipale effectue des rondes, mais « n’a jamais pris la personne en flagrant délit« . De plus, lorsqu’ils ont essayé de sonner chez l’homme soupçonné d’être l’auteur de ces faits, personne ne répond. Pour mettre fin à cette histoire, Audrey a alors décidé de déposer une main courante « pour troubles et nuisances publiques » au commissariat de Cagnes. Les agents lui ont alors « conseillé de contacter le médiateur de la mairie ». André Ben Sassi, qui a pris le dossier a indiqué : « Mon rôle est de rechercher la vérité. Une fois les éléments rassemblés, je vais taper à la porte des personnes concernées afin de discuter ». Toutefois, la municipalité a expliqué que cette histoire reste de « l’ordre privé » mais annonce avoir « saisi le conseil syndical ». Le cabinet du maire a déclaré : « Si cela s’avère nécessaire, le maire, Louis Nègre, engagera toutes les initiatives possibles pour faire cesser ces actes irrespectueux. La commune garde une conception de la vie sociale basée sur le respect et la responsabilité ».

Cependant, pour la gardienne s’en est trop. Alors que la situation ne cesse d’empirer, elle a décidé de demander sa mutation. Mais celle qu’on lui propose ne correspond pas a ses attentes : « On me propose d’aller travailler à Roquebrune, c’est loin… ». Néanmoins, la vendeuse du magasin Orchidées funéraires a décidé de lancer une pétition  » pour qu’elle reste » et  » que quelqu’un trouve une solution ! ». 

Source : nice-matin

À lire aussi : Ce garçon de 11 ans sauve la vie de sa grand-mère avec un sang-froid incroyable ! (Vidéo)

En savoir plus sur : appartement – gardienne – odeur – suspect – vomi

Publié par Lucie le 14 Sep 2020

[ad_2]

Source link

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.