Emmanuel Macron et Jean Castex positifs au Covid-19 ? Cette rencontre qui inquiète beaucoup…


Deux jours après avoir rencontré Emmanuel Macron, Edouard Fritch, le président de la Polynésie française, a été testé positif au Covid-19.

A lire aussi: Covid-19: le baume à lèvres pour contrer la propagation du virus ?

Edouard Fritch positif au Covid-19

Une fois retourné à Tahiti, Edouard Fritch a été testé positif au Covid-19. Deux jours auparavant, il avait rencontré le président de la République ainsi que plusieurs membres de l’exécutif. Ce sont des douleurs articulaires accompagnées de fièvre qui ont poussé le président de la Polynésie française, âgé de 68 ans, à effectuer un test. Les résultats arrivés dans la nuit de samedi à dimanche se sont avérés être positifs.

“Le Président Edouard Fritch a été déclaré positif à la Covid-19 à son retour de Paris. Par mesure de précaution et de protection, sa compagne, qui a voyagé à ses côtés, a également été testée et est négative” , affirme un communiqué passé par son service de communication.

Une rencontre dans “le strict respect des gestes barrières et de la distanciation sociale”

Pour sa part, le président Emmanuel Macron ne s’est pas fait tester. Selon l’Elysée, les deux hommes auraient appliqué “le strict respect des gestes barrières et de la distanciation sociale” lors de leur rencontre. Au cours de son séjour à Paris, Edouard Fritch a également rencontré le Premier ministre Jean Castex, le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu et le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin.

Trois jours avant son départ de l’hexagone, le président de la Polynésie française avait été testé négatif au Covid-19. Plusieurs autres membres de son gouvernement ont eux aussi été testés positifs au Covid-19 ces derniers jours.

De plus en plus de cas en Polynésie

Si au départ peu de cas étaient à déplorer en Polynésie, les choses ont changé depuis la réouverture des frontières. Ainsi, 2 692 cas ont été recensés depuis le 15 juillet et 10 décès sont à déplorer. Et le virus progresse puisque les îles les plus éloignées de Tahiti commencent elles aussi à être touchées par le virus.

Selon le ministère de la Santé polynésien, le pic épidémique est attendu pour le mois de janvier. Or, il n’est pas sûr que les hôpitaux puissent y faire face puisque le centre hospitalier ne peut accueillir que 60 personnes en réanimation.

A lire aussi: Covid-19: 4 erreurs à éviter quand on fait ses courses

Publié par Elodie le 12 Oct 2020



Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.