En plein Covid, la secte Raël lance une campagne de « câlins gratuits »


Alexi Rosenfeld via Getty Images

La secte Raël appelle à lutter contre les règles de distanciation physique (Photo d’illustration/  Alexi Rosenfeld/Getty Images)

SECTES – Une pancarte en carton pour un “câlin gratuit” qui semble bien innocent et pourtant: la secte Raël a appelé ses membres à travers le monde à lutter contre les règles de distanciation sociale en relançant des campagnes d’accolades de rue, plus connues sous le nom de “free hugs”.

Le mouvement raëlien, qui revendique plusieurs dizaines de milliers de membres à travers le monde, a annoncé dans un communiqué relancer cette pratique pour lutter contre la distanciation sociale, jugée “criminelle” et revendique “la liberté de mettre en danger sa propre vie”.

Ce culte, fondée dans les années 1970 par Claude Vorilhon, alias Raël, affirme que la vie sur Terre a été créée il y a 25.000 ans par des extraterrestres, que le fondateur de la secte affirme avoir rencontré.

Raël, qui se présente comme le “messager” d’une “religion athée”, est adepte du clonage, de la “méditation sensuelle” et du “polyamour”. Le mouvement est classé comme secte depuis 1995 par un rapport parlementaire.

Depuis 2014, le mouvement utilise ces campagnes de “free hugs”, pour étendre son recrutement et populariser ses dogmes.

Selon la porte-parole du mouvement Raëlien international, Brigitte Boisselier, “la campagne raëlienne des câlins gratuits a déjà repris en Amérique du Nord et en Europe avec un grand succès”, notamment lors des célébrations d’Halloween. 

À voir également sur Le HuffPost: Cette secte américaine qui idolâtre les armes à feu



Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.