Gaël Faye invite Christiane Taubira sur son nouvel album « Lundi méchant »


MUSIQUE – Quand engagement et littérature rapprochent. 7 ans après la sortie de “Pili Pili sur un croissant au beurre”, Gaël Faye revient ce vendredi 6 novembre avec un nouvel album “Lundi méchant”. Et l’une des chansons qui s’y trouvent a été écrite par l’ancienne ministre de la Justice, Christiane Taubira.

Moins engagé que le précédent, le rappeur et écrivain affirme avoir travaillé davantage sur les sonorités, avant de mettre en mots le texte : ”Être allé m’installer à Kigali m’a permis de ne plus m’envisager comme un écrivain de l’exil. J’ai abordé cet album surtout par la musique et pas par les textes” explique-t-il au HuffPost, dans une interview vidéo à découvrir en tête de cet article. 

Sans pour autant négliger les influences africaines qui caractérisent sa musique, des titres comme “Respire”, “Chalouper” ou “Boomer” laissent entendre des sonorités plus électroniques, grisantes et cadencées, sur des thématiques légères. Le titre de l’album se réfère d’ailleurs à un concept venu du Burundi, désignant ce lundi soir où les gens sortent, comme pour affirmer qu’ils n’ont pas besoin d’attendre le week-end pour s’amuser. Un symbole de liberté et d’insoumission.

L’album inclut plusieurs collaborations avec des artistes étrangers tels que la chanteuse canado-haïtienne Mélissa Laveaux ou l’Anglais Jacob Blake. Sur “NYC”, Gaël Faye raconte une journée passée avec le chanteur américain  et militant pour les droits civiques Harry Bellafonte: “J’avais besoin aussi de m’entourer de gens qui n’ont pas un optimisme béat et naïf”.

Et puis l’on découvre “Seuls et vaincus”, morceau qu’il débite comme un slam, et qui est en fait un poème que lui a confié l’ex-Garde des Sceaux Christiane Taubira.

Son amitié avec Christiane Taubira

Gaël Faye rencontre Christiane Taubira avant la prise de ses fonctions au ministère de la Justice en 2012: ”Elle venait aux commémorations du génocide des Tutsis au Rwanda. Elle avait ensuite été attaquée suite à sa proposition de loi sur le mariage pour tous, et j’avais fait partie des artistes qui l’avaient soutenu”.

Mais son admiration pour l’ancienne militante indépendantiste guyanaise est plus ancienne encore. En 2001, Gaël Faye a 19 ans, et elle fait voter la loi sur la reconnaissance de la traite et de l’esclavage en tant que crime contre l’humanité: ”Dans ma chambre d’ado, j’avais un poster de Christiane Taubira”.

Connaissant son amour pour la littérature, le rappeur lui propose de mettre l’un de ses poèmes en musique lorsqu’elle quitte ses fonctions de Garde des Sceaux en 2016. Christiane Taubira lui envoie alors “Seuls et vaincus”.

“Il m’a bouleversé parce qu’elle avait dû l’écrire dans le contexte des attaques racistes qu’elle avait subi. Et c’est peut-être la plus belle réponse qu’elle peut faire aux intolérants. Dans ce poème, l’ex-ministre de la Justice témoigne de sa foi envers les générations futures pour combattre intolérance et racisme”, assure-t-il.

Suite à des heures de débats enflammés et passionnés, une amitié s’est nouée entre les deux: ”C’est vraiment quelqu’un que je respecte pour ses combats. C’est une femme politique qui redonne sa noblesse à l’exercice de la politique. Elle amène un souffle qui élève le citoyen”.

À voir également sur Le HuffPost: Pour Gaël Faye, la fermeture des librairies nuit à la renommée française



Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.