Hermès a acheté 152 hectares en Australie pour construire sa ferme à crocodiles


Alors que les grandes marques du luxe tentent peu à peu d’abandonner l’utilisation du cuir dans leurs collections, notamment Prada qui n’utilisera plus de cuir de kangourou, d’autres marques, comme Hermès, envoient des signaux inverses. Le géant du luxe français vient d’acquérir un immense terrain en Australie pour y faire construire sa nouvelle ferme à crocodiles.

> À lire aussi : Beyoncé : des sneakers en peau de crocodile, autruche, veau, raie pastenague et anaconda qui énéervent la PETA

Hermès va transformer une ancienne exploitation agricole australienne en ferme à crocodiles

L’entreprise PRI Farming, appartenant à Hermès, vient d’acheter The Sweet Life, un ancien maraicher qui produisait des melons et des bananes à Lambell Lagoons dans le Territoire du Nord. PRI Farming est dirigé par Mick Burns, un spécialiste de l’exploitation de crocodiles et par trois dirigeants français d’Hermès. L’exploitation agricole a été achetée pour 7,25 millions de dollars australiens, soit environ 4,5 millions d’euros. Bientôt, cet immense terrain de 152 hectares, soit 1,5 km2, sera rempli de crocodiles. On parle d’une capacité de 50 000 crocodiles qui pourront d’ici quelques années grandir dans cette ferme, dont les coûts de transformation sont estimés à 40 millions de dollars australiens, soit environ 24,7 millions d’euros.

> À lire aussi : Prada n’utilisera plus de cuir de kangourou dans ses collections

50 000 crocodiles y seront élevés d’ici 5 ans

Avec une telle acquisition d’espace, comme le confirme le spécialiste de l’industrie Geoff McClure à ABC, cela « ne laisse aucun doute sur le fait qu’ils ont des projets pour le futur ». Il semblerait qu’Hermès ne compte pas abandonner son cuir de croco pour tout de suite. Grâce à cette ferme, Hermès va pouvoir contrôler la qualité des crocos depuis l’œuf. Ils pondent, couvent, grandissent dans leur propre ferme, ce qui garantit que les crocodiles offrent une peau parfaite et sans égratignures. La ferme possédera de hauts standards de qualité, respectant l’environnement en utilisant de l’énergie verte pour faire fonctionner cette infrastructure. À terme, trente personnes seront employées dans la ferme. Durant la seconde année d’exploitation, 4000 crocodiles rejoindront la ferme, pour atteindre à la cinquième année le nombre total de 50 000 individus.

> À lire aussi : Chanel stoppe ses créations en peaux d’animaux exotiques

Crédits : Daniel Fitzgerald et Colliers International – Source : ABC

Publié par Nicolas F le 14 Nov 2020



Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.