Hidalgo veut laisser les écoles ouvertes en cas de reconfinement


GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

Anne Hidalgo, ici à Paris le 27 janvier 2021.

PARIS – Anne Hidalgo appelle, dans une lettre adressée à Jean Castex ce jeudi 28 janvier, à la mise en place de mesures de protection renforcées pour les enseignants et les élèves, dans le cas où l’exécutif maintiendrait l’ouverture des établissements scolaires, ce qu’elle appelle de ses vœux. 

“Les lieux d’éducation, de la crèche à l’université, doivent rester ouverts”, souligne la maire socialiste de Paris dans ce courrier adressé au Premier ministre, à la veille d’un possible nouveau tour de vis dans le cadre de la lutte contre le coronavirus.

“Pour autant, ce choix nécessaire doit s’accompagner de mesures de protection et de prévention renforcées à la fois pour les enseignants, les personnels des établissements scolaires et pour les élèves”, ajoute l’édile, potentielle candidate à l’élection présidentielle de 2022.

Laisser les écoles ouvertes est l’un des scenarios envisagé par l’exécutif et demandé par les entreprises, ce qui avait été adopté lors du confinement d’octobre.

Fermer uniquement les collèges et lycées?

Des options intermédiaires sont également envisagées, comme la possibilité de laisser les écoles primaires et maternelles ouvertes, et les collèges et lycées fermés, indique BFMTV.

La Haute autorité de santé (HAS) s’est elle positionnée en faveur du maintien des écoles ouvertes, tout comme le président du conseil scientifique Jean-François Delfraissy. Celui-ci a dit ce jeudi “rester pour l’instant sur sa position” de ne pas les fermer, car les enfants ne sont pas “un facteur de transmission particulièrement impliqué” dans la propagation des nouveaux variants du virus.

Anne Hidalgo, qui n’a pas mâché ses mots dernièrement contre la stratégie de vaccination de l’exécutif, appelle également le gouvernement à ”étudier la possibilité” d’intégrer les personnels des établissements scolaires et des crèches dans la catégorie des publics prioritaires dans les prochaines campagnes de vaccination. 

Début mai 2020, la maire de Paris, tout comme 300 de ses homologues franciliens, s’était prononcée contre le retour à l’école à la fin du premier confinement.

À voir également sur Le HuffPostCovid-19: les écoles restent ouvertes, mais avec un protocole renforcé



Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.