« Home for Christmas » sur Netflix, la série de Noël qui n’en est pas une (et c’est tant mieux)


Netflix

La saison 2 de la série norvégienne « Home for Christmas », avec l’actrice Ida Elise Broch, sur Netflix le 18 décembre 2020

SÉRIE – Ne vous fiez pas à la police d’écriture ou à la miniature qui accompagne “Home for Christmas” sur Netflix. Car si la série est présentée comme une traditionnelle comédie romantique de Noël façon “La princesse de Chicago” ou “Dash & Lily”, ce n’est pas du tout le cas. 

Ce vendredi 18 décembre, les nouveaux épisodes de la série norvégienne “Home for Christmas”, créée par Per-Olav Sørensen, sont disponibles sur la plateforme de streaming, pile à temps pour démarrer les congés scolaires en France. Et si vous êtes habituellement allergiques aux séries, téléfilms ou films de Noël, celle-là pourrait tout de même vous plaire.

L’histoire de “Home for Christmas”

Au fil des six premiers épisodes de la saison 1 (de 30 minutes chacun), on découvre le personnage de Johanne, trentenaire d’une petite bourgade de Norvège, qui s’apprête à passer les fêtes de Noël en famille. Sauf que contrairement à son frère, Johanne elle n’a pas d’enfant ni de petit ami et la perspective de subir les éternelles questions sur sa vie sentimentale ne l’enchante guère. Elle se met alors en tête de se trouver un homme pour le 24 décembre.

Voilà pour le pitch aux airs de déjà vu. Mais contrairement à ce qu’on aurait pu attendre d’une “romcom” classique à l’image de celles qui abreuvent les chaînes de télévision et les plateformes de VOD à cette saison, Johanne ne tombe pas par hasard sur un beau et parfait prince charmant après lui avoir renversé son chocolat chaud dessus devant un stand de sapins de Noël. Et la quête amoureuse de l’héroïne, incarnée par l’actrice norvégienne Ida Elise Broch, n’est pas seulement le cœur de la série.

Pourquoi on aime “Home for Christmas”

Entre les différents prétendants qu’elle rencontre – du riche ministre de plusieurs décennies son aîné au jeune fêtard en passant par sa collègue qui lui fait du rentre-dedans –, Johanne est aussi entourée d’une collection de personnages aussi complexes qu’attachants: ses patients de bon ou mauvais conseils dont elle prend soin à l’hôpital où elle est infirmière, sa meilleure amie excentrique Jørgunn ou encore ses parents, pas aussi “rangés” qu’elle le pensait.

Le tout sur fond de réflexion bien sentie sur le célibat et la pression sociale qui l’accompagne passé la trentaine, sur la sexualité féminine ou sur la différence entre l’image que montre un couple en public et ce qu’il vit en privé.

“Entre deux scènes romantiques ou cocasses, on s’éloigne des niaiseries habituelles pour explorer aussi la pression sociétale, le rapport à la solitude et la solidarité féminine”, écrit ainsi Vanity Fair. “C’est en cela que cette série romantique diffère de ses concurrentes hollywoodiennes: elle délivre un message plus contemporain, rappelant à chacun ‘qu’être seul n’est pas la même chose que se sentir seul’”, commente aussi FranceInfo.

En espérant que la saison 2 de “Home for Christmas”, disponible depuis ce vendredi 18 décembre, reste tout aussi fraîche et irrévérencieuse que l’était la saison 1.

À voir également sur Le HuffPost: Pour l’anniversaire de “Maman, j’ai raté l’avion”, elle reproduit la maison de famille en pain d’épices



Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.