il fait des révélations fracassantes sur le vaccin contre le covid-19

[ad_1]

Publié par Claire le 01 Fév 2021

Alors que Bernard Tapie se bat corps et âme contre son cancer de l’estomac, il n’en reste pas moins extrêmement remonté contre le gouvernement. C’est ainsi que dans une interview donnée à 20h30 le Dimanche, il fait des révélations fracassantes sur le vaccin contre le covid-19 et sur la gestion de la crise par Emmanuel Macron.

Bernard Tapie : l’homme qui ne mâchait pas ses mots !

Durant toute sa carrière, Bernard Tapie était connu pour être une grande gueule. Aujourd’hui très affaibli par son cancer de l’estomac, il n’en reste pas moins campé sur ses positions et a toujours un mot à dire sur la politique actuelle. C’est notamment ce qu’il fait ce 31 janvier face à Laurent Delahousse sur le plateau de 20h30 le Dimanche.

Et le moins qu’on puisse dire, c’est que ses révélations sont fracassantes ! D’une part, il accuse le gouvernement de ne pas avoir entamé les réformes suffisantes mais surtout, il balance une bombe sur le PDG de Moderna ! « Moi je connais bien Stéphane Bancel, un mec que j’adore… C’est un mec fantastique, commence-t-il. Il m’a dit, quand je l’ai appelé : ‘Bernard, j’ai parlé aux autorités françaises la première fois de mon vaccin en avril ! Je demandais du fric… et ils ne m’ont même pas répondu’. »

bernard-tapie-il-fait-des-revelations-fracassantes-vaccin-contre-le-covid-19

>> À lire aussi : Vaccination obligatoire ? Les étranges résultats d’un sondage sèment le doute

Des révélations fracassantes !

Alors que certains le croyaient mort et enterré, Bernard Tapie est loin d’avoir jeté l’éponge. Bien au contraire, c’est avec force qu’il trouve son mot à dire sur la gestion de la crise du covid-19 par le gouvernement. Non seulement, il l’accuse de ne pas avoir prit les devants pour le vaccin, mais surtout, de ne pas avoir protégé les Français.

« Si, au départ, monsieur le président il dit ‘banco on fait les vaccins’, si jamais il y en a trois qui meurent, c’est foutu… Alors qu’il vaut mieux qu’il y’en ait 5 000 qui meurent en plus et qu’il y ait aucun risque, que le contraire ! Mais mettez-vous à la place des gens qui ont le pouvoir.»

Et ce qu’il lui reproche surtout, c’est de déjà préparer sa réélection ai lieu d’entamer les réformes qui s’imposent pendant cette crise pour le moins extraordinaire ! « Moi, je lui reproche de ne pas se dire ‘Je ne serai peut-être pas réélu, mais les réformes, je les fais’. Là, qu’est-ce qu’il se passe… ‘Je suis à peine élu, je commence déjà à préparer les prochaines’ ! » Un véritable coup de pied dans la fourmilière que pour l’instant, l’exécutif n’a pas souhaité commenter.

>> À lire aussi : Covid-19 : L’inquiétude monte après plusieurs décès post-vaccination !

[ad_2]

Source link

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.