Il joue des génériques célèbres avec les boutons de la machine à laver et fait des millions de vues


Durant la crise du coronavirus, les gens se sont découverts des passions et ont mis leur créativité en marche pour tuer l’ennui. Alors que certains se mis à apprendre une langue ou un instrument de musique, d’autres ont eu des idées plus surprenantes. Le YouTubeur Kurt Schneider et Jason Pitts, son ami guitariste, ont inventé un nouvel instrument de musique : la machine à laver. Regardez la vidéo pour découvrir plusieurs extraits dans lesquels ces deux amis interprètent des morceaux connus, la plupart du temps des génériques célèbres, en utilisant uniquement les boutons de programmation d’une machine à laver et de son sèche-linge.

> À lire aussi : Amusant : La musique de Mario Bros jouée avec 48 verres à pied !

Kurt Schneider joue de la musique en utilisant une machine à laver comme instrument

Pirates des Caraïbes, Star Wars, Bob l’Éponge, Naruto, Mulan, Mission Impossible ou encore Jurassic Park… Kurt Schneider, célèbre sur YouTube, a débarqué sur TikTok et a choisi cette plateforme pour y diffuser des petits extraits originaux. Avec l’aide de son ami Jason Pitts, ils interprètent des génériques célèbres, en utilisant uniquement les quelques boutons de programmation d’une machine à laver. Parfois, il frappe sur le hublot et ajoute quelques bruits de beatbox pour améliorer les effets. Chacune de leurs vidéos dépassent les centaines de milliers de vues. La musique de La légende de Zelda dépasse les 2 millions et celle d’Harry Potter avoisine les 8 millions de vues.

> À lire aussi : Roland Garros : un site internet propose de créer des musiques avec le cri des joueurs

Il s’est également mis à jouer de la musique avec un digicode

Le résultat est tellement bluffant qu’on peut à peine croire aux sons qu’ils arrivent à produire avec ces appareils ménagers. « C’est impossible d’apprendre ça soi-même. C’est du pur talent », écrit un abonné de Kurt en commentaire sur TikTok. Et pour varier les plaisirs, Kurt et Jason adoptent parfois un autre instrument de musique. Ils ont également découvert qu’ils pouvaient jouer des mélodies en pianotant sur les touches du digicode au-bas de l’immeuble.

> À lire aussi : 2292 plantes vertes assistent à un concert classique post-coronavirus dans un opéra de Barcelone

Crédits : TikTok/kurtschneider

Publié par Nicolas F le 12 Oct 2020



Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.