Il prend en otage sa femme avant de la tuer !


Publié par Lucie B le le 18 Déc 2020

Jeudi 17 décembre, à Domont, dans le Val-d’Oise, un homme de 58 ans a pris en otage sa femme de 44 ans au sein de son entreprise. Une prise d’otages qui s’est conclue par la découverte des deux corps sans vie.

À lire aussi : Tentative de féminicide: Son ex-conjoint la percute volontairement !

Une prise d’otages meurtrière

À Domont, dans le Val-d’Oise, dans une entreprise d’aménagement paysager, un homme de 58 ans est retranché à l’intérieur. Il retient sa femme de 44 ans en otage. Il a blessé deux de ses employés, par balle, mais sans que leurs jours soient en danger. La prise d’otages commence peu avant 19 heures. La femme a eu le temps de contacter la gendarmerie. Elle a signalé “des faits de violences avec arme commis par son conjoint dans les locaux de leur entreprise” , précise le parquet de Pontoise.

Malgré la présence d’un médiateur, du GIGN et d’une centaine de gendarmes, la prise d’otages tourne à la scène de crime. L’homme a tué sa femme avant de retourner son arme contre lui.

Un homme déjà condamné pour violences

Le couple était en instance de divorce depuis plus d’un an. Mais on ne connaît toujours pas les motivations exactes qui l’ont poussé à commettre cette prise d’otages. Une perquisition à leur domicile va avoir lieu ainsi qu’une autopsie sur les deux corps afin de confirmer la piste d’un féminicide. L’homme de 58 ans n’était pas inconnu de la Justice.

Il a été condamné à deux reprises pour des violences commises contre sa femme, qui avait porté plainte par deux fois. En 2019, il était condamné à trois mois de prison ferme et en 2020, à douze mois de prison avec sursis. Il n’avait cependant pas l’interdiction de s’approcher de son épouse. Ensemble, le couple a eu lieu trois filles, toutes encore mineures.

Source : BFM TV

À lire aussi : Un couple retrouvé mort à son domicile, la piste du féminicide envisagée !

Publié par Lucie B le le 18 Déc 2020



Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.