Impliquée dans une secte sexuelle, la déchéance d’une héritière !


Clare Bronfman, une riche héritière canadienne, a été condamnée par la justice pour son implication dans une secte sexuelle.

La justice a rendu son verdict

Clare Bronfman a été condamnée mercredi aux Etats-Unis à 6 ans de prison et 500 000 dollars d’amende. La riche héritière canadienne était impliquée dans la secte sexuelle Nxivm. Elle avait plaidé coupable en avril 2019 de fraude à la carte bancaire et d’avoir caché un individu clandestin pour cette secte. Elle n’était pas officiellement accusée de liens directs avec le groupe créé par Keith Raniere. Seulement la justice américaine a estimé que l’apport financier qu’elle avait offert au gourou l’avait aidé à commettre ses crimes. Le créateur de Nxivm a été déclaré coupable en juin 2019 d’avoir gardé autour de lui une vingtaine de femmes réduites à l’état d’esclaves sexuelles.

Clare Bronfman a aidé Keith Raniere à faire taire les victimes en payant des avocats pour lui, qui auraient ensuite empêché les jeunes femmes de témoigner. Neuf d’entre elles ont affirmé que l’héritière avait «ruiné» leur vie, lorsqu’elles se sont exprimées derrière la barre. Elles l’ont qualifié de « mégalomaniaque dangereuse » et de « prédatrice ». « Madame Bronfman a découvert les détails sur le groupe DOS et a eu à faire un choix entre ceux qu’elle allait protéger : Raniere ou ses victimes. Et elle a choisi Raniere sans équivoque. A ce jour, elle n’a toujours pas présenté clairement ses excuses » , a commenté le juge.

Du développement personnel aux pratiques sexuelles

La jeune femme affirme ne pas avoir été au courant des pratiques sexuelles de la secte. Elle ne connaissait apparement que le côté positif de cette organisation, qui prônait l’épanouissement personnel grâce à des formations et des cours de développement personnels. La Canadienne y aurait d’ailleurs participé dès 1983. « Elle a écrit au juge pour dire que Nxivm et Keith Raniere avaient amélioré sa vie. Elle va avoir plus de six ans pour contempler ce sentiment, et décider une fois pour toutes si c’est aussi facile à accepter qu’elle le pensait » , a lancé William Sweeney, en charge de l’enquête pour le FBI.

La sentence du gourou devrait être prononcée en octobre prochain.

A lire aussi: Une actrice révèle avoir grandi dans une secte : son témoignage glaçant

Publié par Elisa le 04 Oct 2020



Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.