« incident majeur » à Londres… près d’une personne sur 30 infectée par le virus, les hôpitaux saturés


Publié par Jessy le le 08 Jan 2021

En France, Olivier Véran a annoncé le 7 janvier dernier que les tests PCR douteux seraient soumis à des tests en laboratoires afin de déceler les citoyens touchés par le variant britannique du coronavirus. Mais à Londres, les hôpitaux craignent une submersion dans les prochains jours.

À Londres, des affiches sont présentes dans les rues. Crédit : John Sibley

>> À lire aussi : Retour à la vie normale : Jean Castex estime une date de sortie de la crise !

Le variant britannique menace les hôpitaux Londoniens !

Au 7 janvier, 19 cas de contaminations du variant britannique du coronavirus ont été recensés en France. Un chiffre qui n’inquiète pas pour le moment, mais qui pourrait très vite augmenter. Même si Olivier Véran s’est voulu rassurant lors de la conférence de presse, il ne faudrait pas oublier l’augmentation rapide de la propagation du virus en France en février 2020, obligeant le pays à se confinement une première fois. Mais à Londres, le variant britannique du coronavirus pourrait bien submerger les hôpitaux. « La situation à Londres est maintenant critique, avec une propagation du virus hors de contrôle » indique Sadiq Khan, le maire de Londres. L’élu prévoit notamment un manque de lits « dans les deux prochaines semaines » dans le cas où le virus ne serait pas « drastiquement ralenti » .

>> À lire aussi : Deux clusters du variant britannique du coronavirus découverts en France… l’inquiétude grandit

Un état très critique à Londres

Au Royaume-Uni, l’inquiétude augmente chaque jour. Alors que le pays est de nouveau confiné, les cas de variant britannique du coronavirus ne cessent d’augmenter. Au 8 janvier, le pays a d’ailleurs dénombré 1325 morts du coronavirus en 24 heures. Selon le Bureau national des statistiques, plus de 1,12 millions de personnes seraient infectées par le Covid-19 dans le pays, comme le rapporte Europe 1. « Il y a actuellement environ 830 admissions par jour dans les hôpitaux londoniens, contre environ 500 avant Noël » explique d’ailleurs un communiqué. Une augmentation préoccupante, qui pourrait bien avoir un impact important sur le nombre de morts dans les prochains jours.

Lors du point presse du 7 janvier, Oliver Véran a certifié prendre très au sérieux le variant anglais du covid-19, et a annoncé de nouvelles mesures pour y faire face : « recherche active par des techniques en génétique, obligation de présenter un test négatif avant le départ depuis le Royaume-Uni » a-t-il rappelé sur son compte Twitter.

>> À lire aussi : Covid-19 : Les enfants plus touchés par le variant britannique ? Cette théorie qui inquiète

Source : Europe 1 

Publié par Jessy le le 08 Jan 2021



Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.