Joe Biden nomme Ron Klain comme son futur chef de cabinet


Joe Raedle via Getty Images

Joe Biden annonce la toute première nomination pour sa future administration (photo d’illustration du 10 novembre 2020)

PRÉSIDENTIELLE AMÉRICAINE – C’est la toute première nomination à un poste de la future administration Biden. Le vainqueur démocrate de la présidentielle a annoncé ce mercredi 11 novembre qu’il avait choisi Ronald Klain pour être son chief of staff –chef de cabinet et véritable bras droit- à la Maison Blanche quand il prendra ses fonctions le 20 janvier 2021.

“Ron a été d’une valeur inestimable pour moi au cours des nombreuses années où nous avons travaillé ensemble”, a déclaré Joe Biden à propos de cet avocat de 59 ans.

Klain connaît en effet Biden depuis bien longtemps: il a commencé à travailler pour ce dernier en 1989, alors que le démocrate était sénateur, et l’a accompagné pendant ses années de vice-président de Barack Obama en tant que chef de cabinet. 

 “L’expérience longue et diversifiée de Ron Klain et sa capacité à travailler avec des gens de tous les horizons politiques sont précisément ce dont j’ai besoin pour un chef de cabinet de la Maison Blanche alors que nous sommes confrontés à ce moment de crise et rassemblons à nouveau notre pays”, écrit le président élu dans son communiqué.

Ce choix a été rapidement salué notamment par son ancienne adversaire des primaires démocrates Elizabeth Warren. “Ronald Klein est un superbe choix en guise de chief of staff. Il comprend l’importance de la crise sanitaire et économique et a l’expérience nécessaire pour aider la prochaine administration à y faire face. Il a gagné la confiance de tout le parti démocrate”, salue la sénatrice du Massachusetts. 

Sur Twitter, Ron Klain s’est dit “honoré” d’avoir été choisi et a promis “de tout donner pour guider les équipes pleines de talent et diversité dans la Maison Blanche Biden-Harris”. “Merci à tous pour vos mots gentils ce soir, je suis désolé de ne pas pouvoir répondre à chacun et chacune d’entre vous”, écrit le futur chef de cabinet. 

Il faudra probablement attendre encore une à deux semaines avant que Joe Biden annonce le reste de ses nominations, rapporte mercredi le New York Times qui cite des proches de son équipe de transition.

La sélection du 46e président des États-Unis est attendue au tournant par tout le parti démocrate, et surtout ses élus les plus progressistes qui espèrent occuper une part importante de son administration. L’aile gauche du parti sera notamment vigilante à ce que Biden tienne sa promesse et choisisse un nombre significatif de personnes de couleur et LGBTQ, ainsi que d’autres minorités, afin d’avoir un gouvernement représentatif du pays et sa population.

À voir également sur Le HuffPost: Après l’élection de Joe Biden, ce journaliste ne peut retenir son émotion sur CNN





Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.