La police néo-zélandaise intègre un hijab à la nouvelle version de sa casquette


La police néo-zélandaise vient de dévoiler sa nouvelle casquette de service, dont il existera dorénavant une version avec un hijab. Ce képi est pratique puisqu’il permettra aux policières voilées d’avoir un hijab adapté aux missions sur le terrain. Cette casquette officielle permet également une uniformisation du voile puisque jusqu’ici les agents portaient le leur d’une manière différente.

> À lire aussi : Cette médecin introduit des hijabs stériles jetables dans un hôpital anglais

Une casquette qui respecte les croyances religieuses de toutes les policières

Il sera dorénavant possible pour les policières musulmanes de rester voilées pendant leur service. Les forces de l’ordre néo-zélandaises ont choisi de respecter les convictions de chacun de leur agent, en leur permettant de choisir entre une casquette classique ou une casquette équipée d’un hijab. «Nous avons besoin de personnes possédant des compétences, des antécédents et des niveaux d’expérience variés », explique la police dans un communiqué. « La diversité est essentielle pour que nous puissions répondre efficacement aux besoins des communautés néo-zélandaises aujourd’hui et à l’avenir. »

> À lire aussi : Nike lance un maillot de bain avec un hijab intégré (Vidéo)

Une policière musulmane a aidé à concevoir ce képi confessionnel

La police espère qu’en « reflétant les communautés que nous servons et en appréciant les différentes façons de penser, nous visons à améliorer la résolution des problèmes et les résultats. » Depuis quelques années, les nouveaux diplômés de l’École royale de la police néo-zélandaise sont des femmes. La police a fait appel à l’une des futures diplômées de cette année pour travailler à la confection de la casquette. Elle a pu essayer plusieurs hijabs et donner son avis sur leur fabrication, afin de réussir à obtenir un voile qui soit à la fois couvrant et qui reste pratique lors des interventions. Comme pour beaucoup de musulmans néo-zélandais, c’est l’attaque à la mosquée de Christchurch, en 2019, qui lui a donné cette vocation de rejoindre les forces de l’ordre. Le hijab a également été réalisé en collaboration avec une école de design du pays. En 2008 déjà, la police néo-zélandaise présentait sa casquette dans laquelle était intégrée un turban pour les sikhs.

> À lire aussi : Pour la première fois, ce magazine sexy fait poser une femme en hijab et en burkini

Crédits et source : New Zealand Police

Publié par Nicolas F le 15 Nov 2020



Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.