La popularité de Macron rechute, celle de Castex ne décolle pas [SONDAGE EXCLUSIF]


LUDOVIC MARIN / AFP

Jean Castex et Emmanuel Macron, ici du dernier du 14-Juillet, voient tous les deux leur popularité baisser dans la vague d’octobre du baromètre YouGov pour Le HuffPost.

SONDAGE – À l’image du ciel ces derniers jours, la popularité du couple exécutif fait grise mine en ce début d’automne. “Le couple exécutif ne parvient pas à émerger ce mois-ci”, constate l’institut YouGov qui livre ce vendredi 2 octobre la vague d’octobre du baromètre réalisé pour Le HuffPost.

Elle marque en effet un coup d’arrêt dans la remontée qu’Emmanuel Macron opérait depuis le début de l’été. Le président de la République perd ainsi deux points par rapport à septembre, retombant à 29% de jugements favorables sur son action, ce qui était son score en juillet.

Un coup d’œil au détail des résultats donne des indices sur le pourquoi de cette petite chute. S’il regagne des points au centre (+8 à 90%), le chef de l’Etat en perd beaucoup (-15 à 27%) auprès des électeurs de droite. Comme si les critiques des responsables des Républicains sur le prétendu laxisme d’Emmanuel Macron en matière de sécurité et son retard à les prendre à bras le corps commençaient à prendre. 

À moins que ce ne soit la gestion de la deuxième vague du coronavirus qui commence à lui valoir des critiques. Comme l’a montré notre enquête parue en milieu de semaine, la stratégie de l’exécutif est mise en doute: seulement 27% des sondés font confiance au gouvernement pour gérer le retour de la pandémie (contre 54% en mars) et 16% considèrent qu’il agit de la bonne manière avec les élus locaux. 

Castex baisse encore, Philippe toujours au top

Il n’y a donc pas de surprise à ce que Jean Castex -le promoteur de cette stratégie- ne voit pas sa popularité s’embellir. Elle baisse même pour le deuxième mois consécutif. Le Premier ministre perd un seul petit point (à 27%) mais il enregistre surtout une progression importante des jugements défavorables (+7 à 48%); elles étaient à 30% quelques jours après sa nomination.

Les Français qui voulaient se donner du temps avant de se forger une opinion de l’ancien conseiller de Nicolas Sarkozy commencent donc à se la faire. Et cette image est nettement moins bonne que celle dont jouissait Édouard Philippe à son départ de Matignon. L’ancien chef du gouvernement avait ainsi 44% d’opinions favorables quand il a rejoint Le Havre.

Une ville d’où il apprécie la place de personnalité politique préférée des Français que notre enquête lui confère pour le troisième mois consécutif. Il devance Nicolas Hulot, Roselyne Bachelot, Jean-Yves Le Drian et François Baroin.

À voir également sur Le HuffPost: Jean Castex n’a pas StopCovid et il n’est pas le seul au gouvernement



Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.