la très bonne nouvelle qui vient de tomber !


Comme chaque début d’année scolaire, les voyageurs se demandent combien va leur coûter le pass Navigo. Cette année, Valérie Pécresse a d’ores et déjà mis les points sur les i : le prix du pass n’augmentera pas. Découvrez les propos de la présidente de la région Ile-de-France.

>>> À lire aussi : Voici comment recharger votre pass Navigo avec votre smartphone !

Le prix du pass Navigo ne va pas augmenter

C’est sur France Inter que Valérie Pécresse s’est exprimée lundi 31 août pour annoncer une bonne nouvelle : « Le pass Navigo n’augmentera pas en septembre ». Le pass Navigo permet aux résidents d’Ile-de-France de voyager en métro en toute légalité. Habituellement, le prix augmente à chaque rentrée scolaire, mais cette année, la présidente assure que « ce n’est pas aux Franciliens de payer un impôt Covid, on ne va pas augmenter le pass Navigo en cette rentrée pour payer le trou dans la caisse ».

Toutefois, la situation financière du réseau de transport est en difficulté. En raison de la crise sanitaire, la Région a perdu pas moins de 2,6 milliards d’euros durant le confinement. C’est pourquoi la Région va demander à l’État « une avance remboursable avec un différé de remboursement ». Le projet serait déjà en négociation se réjouit Valérie Pécresse : « On a bien avancé depuis l’arrivée de Jean Castex à Matignon ».

>>> À lire aussi : 25 personnes qui ne savent clairement pas se tenir dans les transports en commun

Geler le prix du pass Navigo

Cette avance a pour but de « ne pas différer » les investissements de la région qui sont : « Nous avons commandé à Alstom, à Bombardier, à Iveco, des bus électriques, des tramways, des trains neuf (…) pour la rénovation du RER B du RER D, on aura le RER nouvelle génération qui arrive dès décembre ».

Toutefois, « La situation du pays est telle que je souhaite maintenir le prix du pass Navigo », affirme-t-elle. Une affirmation qui était loin d’être d’actualité en juin dernier ! La présidente de la région Ile-de-France avait évoqué un impôt Covid de 20 euros par mois si l’État ne venait pas en aide. Bien qu’elle s’y « refuse résolument, ce serait totalement injuste ». Aujourd’hui, 40% des voyageurs habituels manquent toujours à l’appel annonce Le Figaro.

>>> À lire aussi : « Un impôt Covid de 20 euros par mois » : la menace qui ne passe pas !

Source : France Bleu

En savoir plus sur : coronavirus – covid-19 – île-de-France – metro – Pass Navigo – RATP – transports – transports en commun – Valérie Pécresse

Publié par Justine le 01 Sep 2020



Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.