l’ancien maître de midi s’en prend violemment à cette personnalité !


Le 8 avril dernier, a débuté le procès de Christian Quesada, ancien champion des 12 Coups de midi. Il était depuis plusieurs mois déjà poursuivi pour corruption de mineurs et détention d’images pédopornographiques. Finalement jugé coupable, il purge actuellement sa peine à la prison de Bourg-en-Bresse. Agacé de voir son affaire traitée avec autant d’acharnement dans l’émission de Cyril Hanouna, il a adressé une lettre aux membres de l’équipe de TPMP.

A lire aussi: Christian Quesada : Il sort du silence plusieurs mois après son procès !

Christian Quesada victime de lynchage médiatique

Une fois l’affaire de Christian Quesada révélée au grand public, Cyril Hanouna n’a pas hésité une seconde à s’en saisir. De nombreux débats concernant l’ancien champion des 12 Coups de midi ont même eu lieu sur le plateau de TPMP. Par la suite, deux documentaires traitant là encore de l’affaire Christian Quesada ont été diffusés sur C8. Agacé parce qu’il vit comme un acharnement médiatique, Christian Quesada qui juste là restait silencieux, a adressé une lettre à Cyril Hanouna et son équipe.

C’est Guillaume Genton, le producteur de l’émission, qui a reçu la missive qu’il a ensuite lu sur le plateau. Rédigée depuis la prison de Bourg-en-Bresse, où il est incarcéré elle leur reproche le « lynchage médiatique » dont fait l’objet le détenu. « Pensez-vous que je vais consacrer du temps à quelqu’un travaillant pour une chaîne où, depuis 15 mois, vous n’avez de cesse de manier lynchage médiatique, insultes, diffamation pure et simple, et pire, calomnie, au mépris de la plus élémentaire présomption d’innocence » a écrit Christian Quesada visiblement agacé.

Cyril Hanouna pointé du doigt

Il a ensuite évoqué l’affaire pour laquelle il a été jugé en avril dernier. « Je vous rappelle que les faits pour lesquels j’ai été interpellé sont certes graves, condamnables (et donc condamnés) mais cela reste des délits passibles de la correctionnelle, qui, par un aveuglement haineux (motivé par une course au buzz) se sont transformés en un procès cathodique plus virulent que pour Fourniret, Lelandais ou Abdeslam ».

Mais loin de s’arrêter là, il s’en est ensuite pris à Cyril Hanouna: « Vous remercierez cependant votre patron (Cyril H) pour cette phrase collector (à propos de Michel Cymes) : ‘Je suis contre l’acharnement médiatique’. NON MAIS LOL QUOI » a-t-il conclu.

A lire aussi: Procès de Christian Quesada : un mode opératoire monstrueux pour piéger les adolescentes

En savoir plus sur : Affaire Christian Quesada – chroniqueurs – Cyril Hanouna – documentaires – lettre – TPMP

Publié par Elodie le 17 Sep 2020



Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.