Le CFCM adopte la « charte de principes » de l’islam, réunion avec Macron


AFP

Le CFCM adopte une « charte de principes » de l’islam, réunion lundi avec Macron (photo de Mohammed Moussaoui, président du CFCM, le 29 juillet 2020. JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)

RELIGION – Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a formellement approuvé ce dimanche 17 janvier une “charte des principes” de l’islam de France et ses dirigeants seront reçus lundi par le président Emmanuel Macron, qui avait réclamé ce texte dans le cadre de son offensive contre le séparatisme.

Après plusieurs semaines de crise interne, les trois dirigeants du CFCM avaient annoncé samedi un accord à l’arraché sur ce texte qui affirme la “compatibilité” de la foi musulmane avec “la laïcité”, “l’égalité homme-femme” et rejette “l’instrumentalisation de l’Islam à des fins politiques”.

Création d’un Conseil national des imams

“La charte rappelle que les actes hostiles aux musulmans de France et aux symboles de leur foi est l’œuvre d’une minorité extrémiste qui ne saurait être confondue ni avec l’État ni avec le peuple français”, a précisé Mohammed Moussaoui, le président du CFCM dans un communiqué.

Son adoption formelle par les neuf fédérations composant le CFCM ouvre la voie à une vaste restructuration de la deuxième religion de France et notamment à la création d’un Conseil national des imams (CNI), qui sera chargé de “labelliser” les imams exerçant en France.

Dans un communiqué distinct, l’Élysée a annoncé dimanche soir qu’Emmanuel Macron recevrait lundi à 12H00 les représentants du CFCM en compagnie du ministre de l’Intérieur et des Cultes, Gérald Darmanin. Cette annonce intervient alors que le projet de loi contre le séparatisme arrive lundi à l’Assemblée nationale.

À voir également sur Le HuffPost: Macron et Castex n’ont pas la même approche sur les causes du “séparatisme”



Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.