Le fondateur d’Alibaba, Jack Ma, réapparaît après deux mois et demi de silence !


Publié par Lucie B le 20 Jan 2021

Mercredi 20 janvier, dans une vidéo, le fondateur d’Alibaba, Jack Ma a pris la parole pour louer le régime communiste chinois, deux mois et demi après sa disparition.

À lire aussi : Mystérieuse disparition du milliardaire et fondateur d’Alibaba Jack Ma !

La fin d’un mystère, le début d’un autre ?

C’était une disparition qui intriguait et donnait naissance à de nombreuses théories. Depuis le 24 octobre dernier et une prise de parole critique contre le régime chinois, le fondateur d’Alibaba, Jack Ma, avait totalement disparu des radars. Lors d’une conférence publique, il avait attaqué les banques publiques et réclamé “un système financier plus sain”.

Finalement, après deux mois et demi de silence radio, Jack Ma s’est exprimé dans une vidéo qui s’adresse à des enseignants ruraux, dans le cadre de ses actions de mécénat. Et surprise, le chef d’entreprise, à la fortune personnelle estimée à 48 milliards d’euros, vante la politique et les efforts du régime communiste pour éradiquer la pauvreté. Il se dit alors être “plus déterminé que jamais à aider l’éducation et le bien public” .

Une disparition de Jack Ma, jamais reconnue officiellement

Depuis cette vidéo où Jack Ma fait les éloges du régime communiste chinois, de nombreux médias font l’hypothèse que le milliardaire a subi les foudres de Pékin. La disparition de Jack Ma n’a jamais été déclarée officiellement. Celle-ci éclate au grand jour, en janvier 2021, quand Jack Ma est remplacé dans l’émission de téléréalité “Africa’s Business Heroes”, show qu’il a lui-même créé. Son nom est effacé du site de la téléréalité et plus aucune mention à Jack Ma n’est faite dans le clip promotionnel.

Les producteurs affirment alors qu’il s’agit “d’un conflit de calendrier”. Jack Ma avait également disparu de Twitter, son dernier tweet date du 10 octobre. Enfin même sa propre entreprise, Alibaba déclarait que la disparition de son PDG était “une rumeur” . Une enquête a été ouverte par la Cour populaire suprême chinoise, pour “pratiques anticoncurrentielles” contre Alibaba, ce qui fait dire que l’État chinois souhaite nationaliser l’entreprise.

Source : RTL

À lire aussi : Jean-Marie Le Pen s’est marié religieusement sans même prévenir ses filles !



Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.