le GIGN est obligé d’intervenir !


Publié par Lucie B le le 21 Déc 2020

Dimanche 20 décembre, dans la commune de Ploeren, dans le Morbihan, un homme, forcené, menace ses voisins et affirme avoir une arme à feu. Retranché chez lui, le GIGN est obligé d’intervenir.

À lire aussi : Football : Un terrible accident fait un mort juste après un match ! 

Un forcené potentiellement armé

Journée d’inquiétude intense pour les habitants de la commune de Ploeren, dans le Morbihan. Un homme âgé de 40 ans, s’est retranché chez lui, après avoir menacé ses voisins et affirmé qu’il possédait une arme à feu. L’homme aurait déclaré vouloir “tout faire péter”. Dès la nuit, le forcené fait du bruit dans son appartement qui se trouve dans une maison constitué de logements sociaux.

Face aux menaces, la gendarmerie arrive sur les lieux à 11 heures. Un médiateur est engagé pour convaincre le forcené de se rendre : c’est un échec. Les gendarmes du Groupe d’Intervention de la Gendarmerie Nationale finissent par intervenir. Le forcené est interpellé peu avant 19 heures.

Un homme malade et addict à l’alcool

Si les voisins de l’homme ont dû être évacués durant toute l’intervention de la gendarmerie du Morbihan, l’opération du GIGN est un succès. Aucun coup de feu n’a été tiré et aucun blessé n’est à déploré. Dans le domicile du forcené, aucune arme à feu n’a été retrouvée. L’homme, âgé de 40 ans, souffre de troubles de la personnalité et est connu dans la commune pour avoir une addiction à l’alcool. Il “était régulièrement hospitalisé pour ses problèmes de santé. Il était suivi socialement et médicalement” , révèle le maire de la commune de Ploeren.

Source : Ouest France

À lire aussi : Alerte : Disparition très inquiétante d’une mère de famille de 33 ans !

Publié par Lucie B le le 21 Déc 2020



Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.