Le tocilizumab réduit la mortalité face au Covid-19, selon Recovery


Pascal Rossignol / Reuters

Le tocilizumab est un anticorps monoclonal qui permet de réduire la mortalité dans les formes sévères de Covid-19, selon les résultats de l’essai clinique Recovery.

SCIENCE – Alors que la campagne de vaccination progresse lentement, des milliers de personnes décèdent chaque jour du Covid-19. Plus de 300 par jour dans les hôpitaux français.

Bonne nouvelle sur ce front, les soignants vont peut-être bientôt disposer d’un nouveau traitement pour réduire la mortalité liée au coronavirus: le tocilizumab. Cet anticorps monoclonal fait parler de lui depuis près d’un an, mais les études étaient contradictoires. Ce jeudi 11 février, l’université d’Oxford vient d’apporter un élément déterminant: les résultats de l’essai clinique Recovery, l’un des plus importants et encadrés au monde.

Pour les patients hospitalisés avec une forme sévère de Covid-19, le tocilizumab réduit le risque de décès, de ventilation artificielle, ainsi que la durée d’hospitalisation, affirme l’équipe de Recovery dans un communiqué de presse, expliquant que les données détaillées seront très rapidement publiées. Ce ne sera qu’après l’analyse détaillée de ces données que les autorités sanitaires des différents États autoriseront ou non le tocilizumab.

Depuis le mois d’avril dernier, 2022 patients ont été traités avec du tocilizumab en intraveineuse. Ce groupe, sélectionné aléatoirement (un “essai randomisé contrôlé”, le “graal” de la recherche médicale), a été comparé à 2094 patients traités plus classiquement. En clair, des personnes qui ont reçu le seul traitement reconnu comme fonctionnant sur les formes graves de Covid-19 à ce jour: un stéroïde tel la dexaméthasone (dont l’efficacité a été justement établie avec rigueur par Recovery).

Résultat: 29% de décès pour les personnes traitées avec le tocilizumab contre 33% pour le groupe témoin. Cela peut sembler faible, mais il faut se rappeler que la comparaison est faite avec un traitement classique, la dexaméthasone, qui réduit déjà le risque de décès. Au global, les chercheurs de Recovery estiment que la combinaison du tocilizumab et de la dexaméthasone “réduit la mortalité d’un tiers pour les patients ayant un simple besoin d’oxygène et de 50% pour ceux sous assistance respiratoire”.

Recovery

Le tocilizumab réduit la mortalité par rapport au traitement médical classique (dexaméthasone).

Avant les résultats de Recovery, le tocilizumab avait donné lieu à des résultats mitigés et contradictoires dans des études non randomisées ou avec un faible nombre de patients. 

Le tocilizumab, du laboratoire Roche, appartient à la famille des anticorps monoclonaux – des anticorps créés en laboratoire, issus d’une seule et même souche de lymphocytes et conçus pour répondre à une cible précise.

Utilisé habituellement dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde, il agit en bloquant le récepteur d’une protéine du système immunitaire qui joue un rôle important dans le processus inflammatoire.

Certains patients atteints par le nouveau coronavirus connaissent une brusque aggravation de leur état après plusieurs jours, à l’origine d’une détresse respiratoire aiguë, un phénomène lié à une réaction immunitaire excessive de l’organisme, “l’orage cytokinique”.

À voir également sur Le HuffPost:  Ce graphique commenté rappelle comment le Covid-19 a écrasé toute la planète en 2020



Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.