Le vaccin AstraZeneca pour les plus de 65 ans? Les experts allemands sont contre


Dominic Lipinski / AP

Au Royaume-Uni, le vaccin Oxford/AstraZeneca a été validé par les autorités sanitaires. Ici, une personne âgée reçoit une injection à Londres, ce jeudi 28 janvier 2021. (Dominic Lipinski/PA via AP)

COVID-19 – Après le bras de fer sur les doses, les doutes sur l’efficacité. La commission de vaccination allemande a indiqué ce jeudi 28 janvier ne recommander le vaccin du laboratoire britannique AstraZeneca que pour les personnes âgées de moins de 65 ans. Motif invoqué: le manque de données sur l’efficacité du vaccin sur les plus âgés, le public le plus exposé aux formes mortelles du coronavirus.

Déjà validé par les autorités sanitaires britanniques qui ont commencé à l’injecter sans restriction d’âge (le premier patient avait 82 ans), le vaccin AstraZeneca attend la décision du régulateur européen qui doit intervenir ce vendredi. Chaque État membre est ensuite libre d’émettre ses propres recommandations sur l’usage du vaccin.

“Le vaccin COVID-19 d’AstraZeneca est actuellement recommandé uniquement pour les personnes âgées de 18 à 64 ans”, écrit la commission de vaccination (STIKO) dans un document consulté par l’AFP, pointant que “les données disponibles actuellement sont insuffisantes pour évaluer l’efficacité des vaccins au-delà de 65 ans”.

AstraZeneca reconnaît “une quantité limitée de données”

Cet avis intervient au lendemain d’un bras de fer entre l’Union européenne et le laboratoire sur la livraison des doses de vaccin précommandées, ainsi qu’après une polémique née en Allemagne. Deux médias allemands avaient mis en doute l’efficacité du vaccin, affirmant qu’elle n’était que de 8% pour les personnes âgées de plus de 65 ans. Ces propos avaient été démentis par le fabricant comme par le gouvernement allemand, pour qui ces médias avaient “confondu” plusieurs données.

Le directeur général du groupe, Pascal Soriot, avait cependant reconnu qu’il existait “une quantité limitée de données pour la population âgée”, jugeant donc “possible” que certains pays préfèrent ne pas l’administrer à cette catégorie pour l’instant.

Mais l’attente autour de ce feu vert européen a été entachée par une polémique après que le laboratoire a estimé qu’il ne pourrait livrer qu’“un quart” des doses initialement promises à l’UE au premier trimestre.

À voir également sur Le HuffPostLes 4 grands types de vaccins contre le Covid-19 expliqués en 2 minutes



Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.