Le vainqueur de la présidentielle américaine selon les scénarios


ÉTATS-UNIS – C’est le chiffre que les Américains ont en tête ce mercredi 4 novembre au réveil. 270, comme le nombre de grands électeurs qu’il faut pour remporter l’élection présidentielle. Et tous se posent une question: qui de Donald Trump ou de Joe Biden atteindra en premier cette barre fatidique?

Depuis plusieurs heures, les compteurs actualisés par nos confrères du HuffPost américain sont bloqués à 238 pour le candidat démocrate et 213 pour le président républicain sortant. Le challenger a donc moins de chemin à accomplir pour rafler la mise.

Mais plusieurs États qui avaient été favorables à Donald Trump en 2016 n’en ont pas encore terminé avec leur dépouillement. Une certitude: si l’actuel locataire de la Maison-Blanche remporte la Pennsylvanie, le Michigan, le Wisconsin (qui forment la “Rust Belt”, ou “ceinture de la rouille”) plus la Caroline du Nord et la Georgie, il rempilera pour quatre ans. Mais Joe Biden n’a pas besoin de tous les remporter pour gagner le scrutin. Plusieurs combinaisons lui permettent en effet d’obtenir les 32 grands électeurs qui lui manquent.

L’article se poursuit sous l’infographie.

Voici la situation dans chacun de ces États clés qui permet de s’apercevoir que même une défaite de Joe Biden en Pennsylvanie ne lui serait pas fatale s’il parvient à empocher le Michigan et la Géorgie.

  • Pennsylvanie (20 électeurs)

Originaire de cet État, Joe Biden a beaucoup misé sur sa victoire pour se dégager la route vers la Maison-Blanche. Seulement au réveil, ce 4 novembre, c’est toujours Donald Trump qui est en tête. Sur 64% des bulletins dépouillés, il a une avance confortable (12 points) ce qui correspond à environ 700.000 voix d’écart mais 1,8 million de bulletins restent à dépouiller. “Si tout continue à ce rythme, nous aurons les résultats totaux dans les deux prochains jours”, a expliqué à l’AFP un responsable de la ville de Philadelphie, grand réservoir de voix démocrates. 

Heure après heure, l’avance de Donald Trump se réduit dans cet État où il dispose toujours d’une petite marge de 25.000 voix. Mais il reste 10% des bulletins à dépouiller.

Donald Trump dispose d’une confortable avance d’environ 100.000 voix face à Joe Biden mais plus de 450.000 bulletins restent à dépouiller, dont la majorité dans les grandes villes (notamment la capitale Atlanta) qui ont jusqu’ici voté davantage pour le candidat démocrate.

  • Caroline du Nord (15 électeurs) 

Donald Trump a une avance de 77.000 voix (50,1% contre 48,7%) mais 300.000 bulletins restent à dépouiller.

  • Wisconsin (10 électeurs)

Longtemps donné en tête, Donald Trump a revendiqué la victoire dans cet État où il est désormais devancé par Joe Biden. Sur 95% des voix, le démocrate dispose de 20.000 bulletins d’avance.

Et maintenant?

En clair, si le dépouillement était stoppé à ce stade, Donald Trump gagnerait. Mais si le processus se poursuit, les cartes seraient complètement rebattues. C’est ce qu’on appelle “le mirage rouge”, en référence à la couleur du parti républicain.

En confirmant sa victoire qui se dessine dans le Wisconsin (ce qui lui donnerait 10 grands électeurs supplémentaires), Joe Biden se rapprocherait d’un succès dans les urnes. Celui-ci serait alors contesté en justice par le milliardaire. Il a d’ailleurs promis de saisir très rapidement la Cour suprême.

À voir également sur Le HuffPostLe “Monsieur carte” de CNN s’est bien amusé pendant la soirée



Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.