les aveux glaçants du suspect mis examen


L’homme âgé de 25 ans a reconnu son implication dans le meurtre de Victorine Dartois. Interpellé mardi, Ludovic Bertin a été mis en examen pour plusieurs chefs d’inculpation, dont meurtre précédé d’une tentative de viol. 

>>> À lire aussi : Qui est Ludovic Bertin, l’agresseur présumé de Victorine ? Son profil dévoilé !

Le suspect du meurtre de Victorine mis en examen

Victorine Dartois a disparu le samedi 26 septembre. Le lundi 28, le corps de la jeune femme de 18 ans est retrouvé dans un ruisseau de Villefontaine. Après plusieurs semaines d’enquête, un suspect a été interpellé mardi 13 octobre.

L’homme âgé de 25 ans a été arrêté mardi et était en garde à vue. Ce jeudi 15 octobre, le procureur de Grenoble s’est exprimé sur la mort de Victorine Dartois. Le suspect “a reconnu son implication dans le meurtre de Victorine.”

Le suspect a été identifié grâce au “témoignage d’un proche (…) qui a déclaré avoir reçu certaines confidences” du jeune homme. Ludovic Bertin vit également à Villefontaine, à seulement un kilomètre du domicile des Dartois. Il est père de famille d’un bébé de 6 mois et a déjà été condamné “à une dizaine de reprises pour des délits de droits communs.”

Le procureur adjoint de Grenoble a souligné qu’il risquait la prison à perpétuité. Actuellement, le suspect est devant le juge des libertés, qui doit prendre la décision de le placer ou non en détention provisoire.

>>> À lire aussi : Mort d’une célèbre actrice après une crise cardiaque… le choc !

Il reconnaît avoir étranglé la jeune femme de 18 ans

Ainsi, le suspect a été mis en examen pour “enlèvement”, “séquestration” et “meurtre précédé d’une tentative de viol.” En effet, le suspect a reconnu durant son audition avoir “croisé par hasard” la victime lorsqu’il faisait un footing. “Une dispute aurait alors éclaté entre eux après une bousculade involontaire”, souligne le procureur adjoint. “Il aurait alors très rapidement paniqué et l’aurait saisie à deux reprises par le cou en le serrant très fort”, ajoute-t-il. Le procureur souligne que le suspect reconnaît avoir étranglé Victorine.  

De plus, le suspect affirme avoir déposé le corps inanimé de Victorine Dartois dans le ruisseau. Pourtant, l’autopsie a établi un décès par noyade avec l’intervention d’un tiers. Il indique être rentré chez lui, puis être ressorti pour jeter ses vêtements dans un conteneur.

Aucun mobile particulier n’a été évoqué par le mis en examen” qui affirme qu’il ne “connaissait pas” Victorine Dartois, explique le procureur adjoint. Aussi, il “conteste tout mobile sexuel à ce stade”, tout en reconnaissant avoir enlevé le pantalon de la jeune femme. Le procureur pointe du doigt : “Ses explications ne nous convainquent pas.” 

>>> À lire aussi : Un garçon de 7 ans, autiste, menotté et interrogé : il a vécu l’enfer !

Publié par Manon le 15 Oct 2020



Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.