Les dates de réouverture des librairies, cinémas et théâtres


Abdulmonam Eassa / AFP

Photo d’illustration de l’entrée du cinéma 5 Caumartin à Paris, le 21 juin 2020 après la réouverture des salles post-confinement lié au Covid-19

CONFINEMENT – Le ciel s’éclaircit un peu pour le monde la culture. Dans son allocution de ce mardi 24 novembre à 20h, le président Emmanuel Macron a dévoilé le calendrier d’un “confinement adapté” puis d’un déconfinement, alors que la France doit maîtriser la deuxième vague de l’épidémie de Covid-19.

Librairies, musées, théâtres, cinémas, disquaires: le président a eu un mot pour tous ces lieux, alors que la culture avait jusqu’à présent été aux abonnés absents des précédents discours du gouvernement – laissant les professionnels du secteur dans le désarroi, face à une crise économique abyssale.

“Nous soutenons tous les acteurs de la culture qui ont tenu, innové, su trouver de nouveaux publics dans ce contexte si difficile”, a salué le chef de l’Etat. “Nous avons besoin d’eux (…) La culture est essentielle à notre vie de citoyennes et citoyens”.

Librairies et bibliothèques le 28 novembre

Les premiers lieux de culture qui pourront lever le rideau seront les librairies, les bibliothèques et les disquaires dès ce samedi 28 novembre au matin. En effet, ces établissements entrent dans la catégorie des “petits commerces” qui sont autorisés à ouvrir jusqu’à 21h, et selon des “protocoles sanitaires stricts”.

“Je sais combien l’attente est grande et combien cela participe à notre quotidien dans la vie de nos centres-villes”, a souligné le chef de l’État. Et de citer la culture au rang de “ce qui fait la vie”.

Pour rappel, la fermeture des librairies le 30 octobre dernier, considérées par l’exécutif comme des commerces “non essentiels”, avait déclenché la grogne des acteurs du monde du livre. Tous demandaient depuis à être considérés comme des “commerces essentiels”. 

Cinémas, théâtres et musées le 15 décembre

La deuxième étape de ce nouveau calendrier est fixée au 15 décembre. C’est à cette date que le confinement sera levé et remplacé par un couvre-feu national de 21 heures à 7 heures, à condition que la continuation sanitaire continue de s’améliorer. L’un des principaux indicateurs sera le nombre de nouvelles contaminations quotidiennes, qui doivent demeurer autour des 5.000.

Cette levée du confinement au 15 décembre marquera la réouverture des “salles de cinéma, des théâtres et des musées”, a déclaré le chef de l’État lors de son allocution télévisée. Tous ces lieux pourront reprendre leur activité, là encore dans le respect d’un protocole sanitaire strict.

“Un système d’horodatage pourra permettre l’organisation des représentations en fin de journée”, a indiqué le président. Si les conditions de cette dérogation méritent encore d’être précisées, cette annonce fait écho à une demande qui remonte déjà au mois d’octobre, lors de l’instauration du couvre-feu sur le territoire.

Les professionnels du cinéma et du spectacle vivant souhaitaient que les billets puissent servir d’attestation de déplacement après 21h. Soutenue par Anne Hidalgo et même Roselyne Bachelot, la demande avait été balayée par Jean Castex. Elle semble depuis avoir fait son chemin.

À voir également sur Le HuffPost: Discours de Macron: réouverture des cultes et commerces le samedi 28 novembre 



Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.