les dépenses engagés en 2021 ne devront pas être similaires à celles de 2020


Publié par Manon le 21 Jan 2021

La crise sanitaire s’étend dans le temps. Le peuple français craint un troisième confinement. Face à cette situation, le ministre du Budget, Olivier Dussopt juge que ce rythme n’est pas soutenable, avec ce niveau de dépenses publiques engagées.

>>> À lire aussi : Angers, Paris, Nice : Où les ministres vont-ils passer les fêtes de fin d’année ?

Olivier Dussopt monte la voix pour que le niveau de dépenses se calme

Dans une interview donnée aux Échos et publiée ce mercredi 20 janvier, le ministre du Budget met les choses au clair. Olivier Dussopt est formel. “Si 2021 marquera la fin de la crise et de la pandémie comme tout le monde l’espère, il faut aussi que 2021 marque la sortie du ‘quoi qu’il en coûte’“, met en garde le ministre.

De plus, il ajoute : “Le niveau de dépenses que nous connaissons aujourd’hui n’est pas soutenable dans le temps”. Ainsi, le ministre se permet de souligner que l’argent ne tombe pas du ciel.

À cela, Olivier Dussopt argumente. Il explique que le gouvernement a pu aider et dépenser massivement pour les entreprises et les Français. “Cela a été possible, car nous sortions d’une année 2019 qui avait été bonne du point de vue économique grâce à notre action, et car nous avions assaini les comptes depuis 2017”, souligne-t-il.

>>> À lire aussi : Douche froide : cet impôt pourrait bien être étendu à TOUS les Français !

Des dizaines de milliards d’euros supplémentaires engagés

Pour protéger l’économie, le gouvernement n’a pas hésité à mettre la main au portefeuille. D’après le ministère de l’Economie et des Finances, ce sont près de 44,1 milliards d’euros de dépenses supplémentaires qui ont été engagés.

Toutefois, ces dépenses ont creusé le déficit de l’Etat, qui arrive désormais à 85 milliards d’euros. Ainsi, Olivier Dussopt souligne : “Pour donner une idée de la violence de la crise, il faut rappeler que ce déficit est près de 30 milliards supérieur à celui que nous avions enregistré en 2010 après la crise financière”.

>>> À lire aussi : Retraites : une très bonne nouvelle arrive dans quelques mois

Source : France TV Info 



Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.