Les Français du Royaume-Uni pourront-ils venir en France à Noël ?


Peter Summers via Getty Images

Une voyageuse dans le hall de l’Eurostar à St Pancras, Londres, le 20 décembre 2020 (Photo by Peter Summers/Getty Images)

CORONAVIRUS – Plusieurs pays européens ont annoncé de dimanche 20 décembre la fermeture de leurs liaisons avec le Royaume-Uni, de nouveau reconfiné en partie, face à une nouvelle souche du coronavirus. Paris en a fait de même dans la soirée en annonçant une suspension pour 48 heures de toutes les circulations en provenance du Royaume-Uni. Tous les modes de transports sont concernés, passagers et marchandises y compris.

Cette décision sème la pagaille pour les Français vivant outre-Manche et qui désiraient venir passer les fêtes de fin d’année dans l’Hexagone. Si ceux vivant à Londres et dans le sud-est de l’Angleterre avaient déjà interdiction de voyager dans le reste du pays et à l’étranger pour cause de reconfinement, ceux résidant dans le reste du pays pouvaient encore nourrir quelques espoirs. Et a priori tout n’est pas encore perdu.

Une solution commune avec l’UE

Dans son communiqué publié ce dimanche, Matignon rappelle que cette suspension est pour une durée de 48 heures, jusqu’au 22 décembre donc.

Surtout, ce laps de temps, indique le cabinet de Jean Castex devra permettre d’’“ouvrir un temps de coordination” entre pays de l’UE “afin de définir une doctrine” commune. Il s’agit aussi de “préparer une réouverture sécurisée des flux en provenance du Royaume-Uni” qui s’appuiera “sur un dispositif de test obligatoire au départ”.

“Nous veillerons particulièrement à la situation spécifique des ressortissants français qui ont prévu de rentrer en France pour passer les fêtes de fin d’année en famille. Nous les incitons d’ores-et-déjà à prendre leurs dispositions pour réaliser un test PCR dans les prochains jours”, a ajouté Matignon. 

Un conseil également réitéré par le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, sur le plateau de France 3. “Quelque soit la solution que nous choisissons, il est fort probable que le test PCR soit obligatoire. C’est la raison pour laquelle, je pense que sans attendre, les délais sont très courts, on les invite à se faire tester”, a-t-il insisté. 

A titre d’exemple, l’Espagne est l’un des pays européens à n’avoir pas suspendu ses liaisons avec le Royaume-Uni. En revanche, elle a renforcé la demande de test avant le départ et exige de présenter un résultat négatif réalisé 72 heures avant.

Billets de trains remboursés

D’ici à une réouverture des liaisons, les Français du Royaume-Uni pourront au moins se faire rembourser leur billets de train. Présent sur BFMTV ce dimanche soir, Jean-Pierre Farandou, le PDG de la SNCF a confirmé que tous les billets concernés par cette suspension seront remboursés.

À cet égard, le secrétaire d’Etat aux Transports Jean-Baptiste Djebbari a précisé sur LCI avoir demandé à “l’ensemble des opérateurs” (SNCF, Eurostar, compagnies aériennes et maritimes) “d’informer leurs clients” de manière à ce qu’ils sachent que “les billets sont évidemment échangeables et remboursables”, et “que nous puissions bâtir dans les prochains jours les solutions de retour avec eux”. 

À voir également sur Le HuffPost: Après l’annonce du reconfinement, les Londoniens se précipitent dans les gares





Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.