Les images atroces d’un élevage de visons révélées ! One Voice demande sa fermeture


Vouloir porter de la fourrure d’animaux ne se fait pas sans crime. En tous les cas, c’est ce que dénonce l’association One Voice dans une vidéo choc. À l’intérieur, on découvre les conditions de vie déplorables des visons dans l’un des derniers élevages de France. Plus que sa fermeture, ces défenseurs des animaux tirent la sonnette d’alarme pour un changement des mentalités ! Découvrez les images de cet élevage dans la vidéo ci-dessous : 


>> À lire aussi : La Reine Elizabeth II abandonne la fourrure animale !

L’association One Voice monte au créneau !

Il fait partie des derniers élevages de visons en France et il se situe à Champrond-en-Gâtine, en Eure-et-Loir. Une ferme a priori sans histoire et pourtant, à l’intérieur, l’association One Voice découvre des conditions de vie déplorables pour les animaux.

Laissés quasiment à l’abandon, ils sont blessés et traumatisés sans parler des maladies. C’est la raison pour laquelle, ces bénévoles montent au créneau avec cette vidéo choc qui ne peut laisser personne indifférent. À l’intérieur, ils demandent la fermeture immédiate du site considéré comme le plus violent et surtout, le plus insalubre.

>> À lire aussi : Prada tire enfin un trait sur la fourrure animale !

Vers un changement des mentalités

Pour arrêter définitivement la production et la vente de fourrures, l’association One Voice va également demander un arrêté ministériel qui prévoit de mettre un terme à l’exploitation des visons d’ici à la fin de l’année. Ainsi, la ferme de Champrond-en-Gâtine est concernée mais également celle située à Spincourt et dans l’Orne à La Chapelle-d’Andaine.

En parallèle, ils ont également fait circuler une pétition en ligne au titre sans équivoque : “l’heure n’est plus aux mots, mais aux actes.” Rappelons tout de même qu’à l’heure actuelle, les Pays-Bas prévoient la fermeture de ce type de ferme à partir de 2021 pour raisons sanitaires. En effet, il faut savoir que c’est un secteur où pullulent les maladies et notamment, le covid-19 déjà responsable de 40 contaminations. Un argument de plus, s’il en fallait, pour tirer un trait et changer les mentalités.

En savoir plus sur : fourrure – maltraitance animale – visons

Publié par Claire le 01 Sep 2020



Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.