les symptômes ne sont pas tout à fait les mêmes qu’avec le Covid « classique »

[ad_1]

Publié par Manon le 02 Fév 2021

Une étude a été menée par le Bureau des statistiques nationales du Royaume-Uni. Cette dernière met en évidence que certains symptômes sont plus fréquents chez les personnes contaminées par le variant britannique du Covid-19.

covid-19 variant britannique symptômes

>>> À lire aussi : Coronavirus : de nouveaux symptômes viennent de faire leur apparition !

Quels sont les symptômes du variant britannique ?

Le variant britannique du Covid-19 a frappé de nombreux pays dans le monde. Malheureusement, peu d’informations sont connues sur cette nouvelle souche. Les scientifiques tentent de déterminer quels sont les symptômes de ce variant.

Une étude a été menée par le Bureau des statistiques nationales du Royaume-Uni. Cette dernière a permis de mettre en lumière les symptômes spécifiques à cette souche. 

Les chercheurs ont étudié le cas de 6 000 malades. Ils les ont interrogés puis ont formé deux groupes. L’un des groupes est composé des personnes touchées par le variant. L’autre regroupe les personnes touchées par le Covid-19, dit classique. De ce fait, les chercheurs ont pu créer une liste de douleurs et de sensations plus ou moins fortes. Ainsi, ils ont pu déterminer les symptômes les plus fréquents du variant britannique.

>>> À lire aussi : Covid long : cette nouvelle étude qui inquiète sur les symptômes persistants

La perte du goût et de l’odorat sont moins fréquentes

Le symptôme le plus présent chez les personnes atteintes du variant est la toux. En effet, 35% des malades ont été victimes d’une toux contre seulement 28% des patients touchés par la souche classique.

Ensuite, la fatigue est le second symptôme le plus récurrent. Elle touche près de 32% des malades, contre 29% des patients de la souche classique.

De plus, les douleurs musculaires sont l’un des symptômes du variant britannique. Elles touchent près d’une personne sur quatre chez les patients touchés par le variant britannique. En revanche, les patients atteints du Covid-19 classique sont seulement 20% à être touchés par ce symptôme.

Alors, l’étude a permis de mettre en évidence une autre différence. Les malades atteints par le variant sont moins touchés par la perte de goût et d’odorat.

>>> À lire aussi : Covid-19 : en cas de symptômes, un arrêt de travail immédiatement disponible !

[ad_2]

Source link

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.