Malgré Schiappa se justifie après des propos « tendancieux » sur l’immigration


LIONEL BONAVENTURE via Getty Images

Marlène Schiappa lors d’un discours sur le séparatisme islamiste le 27 octobre à Albi (illustration). 

POLITIQUE – Sans doute que la séquence serait passée inaperçue si la ministre déléguée à la Citoyenneté n’en avait pas fait elle-même la promotion sur son compte Twitter. Vendredi 6 novembre, Marlène Schiappa a publié une vidéo la montrant la veille en train de répondre à la députée non-inscrite (proche du RN) Emmanuelle Ménard, laquelle a multiplié les interventions hostiles à l’immigration.

Après avoir dressé une liste “non exhaustive” des attaques commises par des migrants ces derniers mois, la députée d’extrême droite a demandé au gouvernement de “prendre le mal à racine” et de “contrôler réellement l’immigration” en expulsant notamment les “faux demandeurs d’asile” ou en mettant fin à la “pompe aspirante” que constitue selon elle l’aide médicale d’État (AME).

“Moi je suis tout aussi mal à l’aise quand j’entends que quand j’entends des gens dire que tous les migrants seraient des terroristes, que j’entends des gens dire que tous les hommes seraient des violeurs”, a commencé Marlène Schiappa, avant de rappeler (comme l’a récemment fait son ministre de tutelle Gérald Darmanin) que sur les “30 derniers attentats qui ont été proférés (sic) sur le sol français, 22 ont été commis par des citoyens français”.  

Après avoir reçu une fin de non-recevoir sur l’AME, la députée héraultaise est revenue à la charge sur l’immigration, déplorant les efforts financiers prévus pour créer des places d’hébergement pour les demandeurs d’asile. Des moyens qu’Emmanuelle Ménard voudrait voir déployés sur le contrôle aux frontières ou tout simplement annulés pour faire des économies. 

Alors que l’échange tournait en rond, la ministre déléguée à la Citoyenneté a exprimé son sentiment. “Je ne peux pas laisser entendre ou sous-entendre que l’immigration ne serait pas une richesse pour la France et que, par principe, ce serait un phénomène triste, défavorable et qu’il faudrait combattre”, a déclaré Marlène Shciappa, avant de faire un commentaire qui, une fois publié sur Twitter, a fait tiquer nombre d’observateurs. 

Zidane? Sarkozy?

“La France s’est aussi enrichie de vagues successives de personnes immigrées qui ont apporté énormément à la culture française et aussi la vie politique française. De Marie Curie à Nicolas Sarkozy, de Zinédine Zidane à Gambetta, d’Omar Sy à Yannick Noah”, a déclaré Marlène Schiappa. Or, de toutes les personnalités énumérées, une seule n’est pas née en France: Marie Curie, native de Pologne. 

Ce qu’ont soulevé plusieurs élus, à l’image de l’eurodéputée écolo Karima Delli. “Madame Shiappa juste pour votre information : Zinedine Zidane est FRANÇAIS, né le 23 juin 1972 à Marseille”, a tweeté l’écologiste en guise de réponse. Même tonalité à droite, où le député LR Fabien Di Filippo est également monté au créneau. “Pourquoi cet amalgame tandancieux qui renvoit toujours les gens à leurs origines pour fuir le débat sur la complexité des problèmes migratoires d’aujourd’hui?”, a-t-il répliqué.   

Dans la majorité également cette phrase a été épinglée. La députée LREM Fiona Lazaar, estampillée “aile gauche”, a de son côté tenu à corriger, poliment, la déclaration de la ministre. “Merci de rappeler que l’immigration ne porte pas intrinsèquement du tort à la République! Mais gardons à l’esprit que lorsqu’on nait en France, on est Français! Omar Sy, Nicolas Sarkozy, Zinedine Zidane, Gambetta, Yannick Noah, sont Français. Pas immigrés. Pleinement Français”, a-t-elle précisé. 

Alors que les critiques s’accumulaient sous le tweet de la ministre, l’intéressée s’est livrée à une explication de texte. “On parle de vagues d’immigration. Je réponds au RN qui affirme que l’immigration ne cause que des torts. En une minute trente. C’est un extrait. Je vous invite à regarder le débat entier”, a-t-elle répondu à Ali Soumaré, un élu francilien membre du parti socialiste. 

A voir également sur Le HuffPost: Sans-papiers face au Covid, ils attendent les régularisations de Schiappa





Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.