Mauvaise nouvelle pour tous les amateurs de chocolat !


Lors de la journée mondiale du cacao, le jeudi 1er octobre, a été instauré un nouveau système appelé « Living Income Differential » ou « prime de revenu décent » . Il vise à mieux rémunérer les petits producteurs mais ceci devrait faire grimper les prix de vos tablettes de chocolat.

Un nouveau système qui devrait faire grimper les prix du chocolat

Pour tous les amateurs de chocolat, cette nouvelle ne va pas vous réjouir. Néanmoins, pour les producteurs de cacao, ce système est une petite révolution. En effet, « Living Income Differential » doit assurer aux producteurs un « revenu décent ». Du côté des industriels de la chocolaterie (Barry Callebaut, Nestlé, Mars, Ferrero…), cette hausse des tarifs pour les producteurs de cacao est officiellement saluée. Avec cette augmentation du tarif du cacao, les prix des tablettes de chocolat devraient aussi bondir.

Cet accord naît de la crainte que les producteurs abandonnent le cacao pour se tourner vers des cultures plus rentables. De plus, le cacao ne peut pousser que dans les zones tropicales et les productions du Ghana et de la Côte d’Ivoire sont indispensables pour l’industrie.

À lire aussi : APL : la bonne nouvelle qui en cache en fait une bien mauvaise…

À la demande des gouvernements ghanéen et ivoirien

Ce nouveau système a été mis en oeuvre par le Ghana ainsi que la Côte d’Ivoire. Ils sont des pays d’où proviennent au total 65% de la production mondiale de cacao. Par conséquent, à la demande de ces deux pays, les industriels doivent payer depuis le 1er octobre, une prime de 400 dollars, la tonne de cacao. Au second trimestre 2019, les prix mondiaux du cacao ont augmenté de 30%. Une hausse qui provient de leur objectif planifié il y a plus d’un an : s’unir afin que les prix soient réajustés à la hausse.

Cette augmentation des tarifs du cacao a également été favorisée par le contexte politique en Côte d’Ivoire. En effet, RFI a rappelé que l’élection présidentielle aura lieu peu après le début de cette campagne cacaoyère et le président Alassane Ouattara est candidat à sa réélection. Or, les quelque 800 000 producteurs de cacao en Côte d’Ivoire, ainsi que leur entourage, représentent près de 30% de l’électorat ivoirien.

Source : Le Figaro

À lire aussi : Carrefour, Leclerc, Auchan… quel supermarché propose le carburant le moins cher ?

Publié par Lucie le 03 Oct 2020



Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.